Les leaders du MotoGP saluent le titre d'Ana Carrasco

partages
commentaires
Les leaders du MotoGP saluent le titre d'Ana Carrasco
Par : Willy Zinck
4 oct. 2018 à 16:10

Le top 3 du championnat est revenu sur le sacre de la pilote espagnole, première femme titrée sur la scène mondiale dimanche dernier en Supersport 300.

Ana Carrasco devient Championne du monde
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Ana Carrasco
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini, Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Ana Carrasco
Andrea Dovizioso, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Ana Carrasco
Ana Carrasco
Ana Carrasco
Ana Carrasco

En devenant la première femme à remporter un titre mondial en compétition moto, Ana Carrasco a réalisé une prouesse saluée par le monde sportif et en particulier par ses pairs. Quatre jours après son sacre en France, ses homologues du MotoGP n'ont à leur tour pas manqué de réagir à cette remarquable performance.

Et non des moindres, puisque le trio de tête actuel du MotoGP a rendu hommage à la pilote espagnole lors de la conférence de presse précédant le Grand Prix de Thaïlande, qui se tient ce week-end à Buriram.

La moto, pas qu'une question de capacités physiques

Ainsi, le tenant du titre et dernier vainqueur en date dans la catégorie reine, qui avait d'ailleurs été l'un des premiers à féliciter sa compatriote sur les réseaux sociaux dimanche, a tenu à souligner qu'un tel aboutissement ne faisait que démontrer que la compétition moto n'est pas qu'une affaire d'hommes.

"Je suis très content, pour elle et pour le monde de la moto", a déclaré Márquez. "C'est comme Laia Sanz au Dakar. Mais cette fois c'est Ana Carrasco en circuit. Ce n'est pas un monde dédié aux hommes, les femmes peuvent aussi être rapides sur une moto, car ce n'est pas qu'une question de condition physique, mais c'est aussi une question de talent et de mentalité, le fait d'être malin. Je suis content, d'autant plus que c'est une Espagnole !"

Hasard du calendrier, le titre de Carrasco est survenu quasiment un an jour pour jour après son premier succès en Supersport 300, sur le circuit de Portimão en 2017. Elle devenait ainsi la première femme à remporter une course sur la scène mondiale.

Lire aussi :

Mais cette fois-ci, ce fut bien sur l'ensemble de la saison que la jeune femme de 21 ans s'est imposée, décrochant au passage deux nouvelles victoires. Un mérite souligné par Valentino Rossi. "Bien sûr, c'est une très bonne réussite, car il ne s'agit pas là d'une victoire sur une course, mais sur le championnat, donc cela veut dire qu'elle a tenu le coup sur toute une saison", a expliqué l'Italien.

Une incitation à rompre le plafond de verre

Pour le Docteur, un tel accomplissement pourrait donner des idées à d'autres femmes à l'avenir, et favoriser ainsi la rupture du "plafond de verre" chez certaines. "C'est sans doute bon pour la suite de sa carrière, elle pourrait avoir quelques bonnes opportunités", poursuite le Transalpin. "Mais c'est bon aussi pour le futur des femmes en moto. Peut-être que ce résultat peut les aider, voire pousser d'autres femmes à courir."

Le titre Supersport 300 en poche, Carrasco pourrait bien dans un proche avenir s'acheminer vers une catégorie supérieure, elle qui a déjà pris part au Moto3 de 2013 à 2015. "Bien sûr, elle a gagné dans une plus petite catégorie, mais ce sont déjà des quatre cylindres", nuance ainsi Márquez. "À présent, un cheminement normal serait le Supersport ou le Moto2. Mais il ne faut pas lui mettre la pression. Vous ne savez pas ce qui peut se passer dans le futur, mais j'espère que c'est une porte ouverte pour toutes les femmes, le simple fait de montrer que c'est possible."

Un avis partagé par Andrea Dovizioso : "Je pense qu'elle pourrait aller dans une autre catégorie. Elle pourrait facilement aller en 600cc ou en Moto2, et essayer d'être rapide dans ces championnats."

"Selon moi, le plus important quand vous remportez un championnat, c'est d'essayer de grandir en vue de la saison suivante", rebondit Rossi. "Et essayer de rouler avec des motos plus grosses et plus rapides, et donc dans d'autres catégories comme le Moto2 et le 600cc, et ainsi montrer qu'elle peut aussi être compétitive au niveau suivant."

Prochain article MotoGP
Torres libéré par MV Agusta pour se concentrer sur le MotoGP

Article précédent

Torres libéré par MV Agusta pour se concentrer sur le MotoGP

Article suivant

Nouvelle piste et chaleur : Michelin propose 4 options de pneus arrière

Nouvelle piste et chaleur : Michelin propose 4 options de pneus arrière
Charger les commentaires