Lecuona meilleur KTM en qualifs et ambitieux pour la course

Après Danilo Petrucci vendredi, c'est l'autre pilote Tech3, Iker Lecuona, qui a dominé le clan KTM samedi jusqu'à décrocher sa deuxième meilleure place de la saison sur la grille de départ.

Lecuona meilleur KTM en qualifs et ambitieux pour la course

Iker Lecuona a livré samedi une performance étonnante pendant les qualifications du Grand Prix de l'Algarve. Alors que l'ensemble du groupe KTM apparaît en difficulté sur la piste de Portimão, le jeune pilote espagnol a succédé à son coéquipier Danilo Petrucci, meneur du quatuor vendredi, pour en prendre les rênes samedi, dès les EL3.

Passé à deux positions de la qualification directe pour la Q2, Lecuona a confirmé son potentiel en EL4 en s'y montrant légèrement plus rapide encore, ce qui lui a valu de la propulser au quatrième rang du classement. Il a ensuite enchaîné avec de solides qualifications. Pour le deuxième Grand Prix de suite, il a réussi à s'extraire de la Q1 pour aller se mesurer aux 11 autres pilotes les plus rapides en lice pour les quatre premières lignes de la grille de départ.

"Je suis très content de cette journée, car je me suis senti fort avec la moto", se félicite le pilote Tech3 auprès du site officiel du MotoGP. "D'une manière générale, on n'a pas changé grand-chose sur la moto, franchement. Il fallait juste qu'on trouve de petites choses sur la base pour améliorer les temps. [Vendredi] je m'étais senti très bien sur le rythme, mais dans le time attack on était un peu en difficulté, alors on savait ce qu'on avait besoin d'améliorer. [Samedi] on a travaillé sur ces points faibles et je me suis senti fort, j'ai toujours été le premier KTM."

"J'essaye juste de faire le maximum, je travaille très dur et au final le résultat est bon", se félicite le pilote Tech3, qui a pu se récompenser avec le dixième temps de la Q2, son deuxième meilleur résultat de la saison après son huitième temps il y a deux semaines à Misano. Il n'avait pourtant plus de pneu arrière tendre neuf à utiliser et a donc réalisé son premier run avec un medium, avant de reprendre une gomme déjà usée pour son dernier time attack.

Lire aussi :

Dimanche, Lecuona s'élancera cinq rangs devant la deuxième KTM, celle de Petrucci. C'est pour lui la récompense d'un travail mené tout au long de l'année. "Je me souviens du premier Grand Prix ici, à Portimão : j'avais eu beaucoup de mal, j'avais fini dernier et pendant tout le week-end je ne m'étais pas senti bien avec la moto. Ce week-end, c'est complètement différent", observe-t-il. "J'ai beaucoup appris pendant toute la saison, alors je pense que tout le travail que j'ai fait pendant l'année m'a aidé à arriver sur cette piste, qui était difficile pour moi, et à progresser. Je pense que j'ai des problèmes très similaires à ceux des autres KTM, mais compte tenu de mon style je crois que j'arrive à dépasser ce mur et à conserver mes progrès."

"Ce qui a été important pour moi, c'est que j'ai toujours roulé seul et j'ai pu néanmoins m'améliorer. Pour moi, c'est positif car je sais que j'ai de la marge quand ça se passe comme ça", souligne Lecuona, qui nourrit à présent de grandes attentes pour la course. "Je veux déjà finir la course, mais je pense qu'on a un gros potentiel pour terminer aux avant-postes, pas seulement dans le top 10. En roulant seul, j'ai été très rapide, donc je pense qu'on a un gros potentiel pour se battre à l'avant."

partages
commentaires

Related video

Bagnaia et Miller militent pour avoir Stoner comme coach
Article précédent

Bagnaia et Miller militent pour avoir Stoner comme coach

Article suivant

Warm-up - Bagnaia et Quartararo donnent le ton

Warm-up - Bagnaia et Quartararo donnent le ton
Charger les commentaires