Les pilotes Ducati doivent encore trouver le bon feeling

Avec des performances très solides lors des deux séances libres disputées vendredi en Argentine, l'on aurait pu s'attendre à un réel optimisme ou à une joie affichée chez Ducati et ses deux pilotes italiens.

Pourtant, tant Andrea Iannone, deux fois deuxième, qu'Andrea Dovizioso, troisième puis cinquième, ont tenu à nuancer l'enthousiasme pouvant flotter dans l'atmosphère. En effet, tout n'est pas encore parfait et il reste des points sur lesquels travailler pour être rassurés du côté de l'écurie officielle de la marque italienne.

Iannone voit quelques axes d'amélioration, Dovizioso à la recherche d'un rythme de course

Andrea Iannone, dans un premier temps, ne peut tout de même pas nier le bon résultat d'ensemble du jour: "Dans l'ensemble, ma journée a été assez bonne, mais nous devons continuer à travailler comme nous le faisons actuellement. Il y a quelques éléments à améliorer au niveau de la mise au point pour avoir un peu plus de feeling, et je pense que nous pouvons être compétitifs."

Andrea Dovizioso, lui, a expliqué: "Je suis satisfait car en comparaison avec l'année dernière, nous avons un bon rythme, et c'est très important pour moi, vu qu'en 2014, j'avais été en difficulté tout le week-end. Nous avons un peu amélioré la moto pendant l'après-midi, mais nous devons également chercher un rythme de course qui nous permette d'être rapides sans avoir de creux de performance après quelques tours."

L'adhérence pointée du doigt

Mais s'il est un point sur lequel les deux Transalpins s'accordent, c'est sur l'adhérence perfectible de la piste de Termas de Río Hondo. Aussi, Dovi affirme: "Ici, c'est vraiment difficile, car sur cette piste ça glisse tellement, mais nous travaillons pour progresser sur cet aspect."

Iannone, de son côté, ne cache pas ses difficultés: "La piste présente des conditions vraiment difficiles et ce n'est pas facile de trouver l'adhérence juste ainsi que la confiance pour attaquer fort. Aujourd'hui, nous avons testé deux réglages différents et nous sommes parvenus à progresser et ceci est toutefois un fait important."

Il faudra pour les deux compères italiens régler ce problème pour pouvoir lutter pour la pole face aux pilotes officiels Yamaha et surtout face à Marc Márquez, qui affichait sa sérénité après les séances libres 1 et 2.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Andrea Dovizioso , Marc Márquez , Andrea Iannone
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags andrea dovizioso, andrea iannone, argentine, ducati, motogp