Line-up 2022 : Petronas SRT pense avoir "le luxe de choisir"

Le patron de l'équipe Petronas se sent en position de force à l'heure d'étudier les candidatures pour former son binôme de pilotes pour la saison 2022. Il a beau attendre de savoir ce que fera Valentino Rossi, il ne manque pas d'options.

Line-up 2022 : Petronas SRT pense avoir "le luxe de choisir"

Razlan Razali assure ne pas être pressé de finaliser le line-up de son équipe MotoGP pour la saison prochaine, dans un contexte soudainement plus ouvert que prévu en ce début d'été. L'annonce choc du départ de Maverick Viñales, faite en marge des deux derniers Grands Prix précédant la pause, a en effet libéré une place parmi les plus convoitées dans le clan Yamaha et relancé les chances de promotion de Franco Morbidelli, bien que celui-ci dispose déjà d'un contrat avec Petronas SRT pour 2022.

Dans le même temps, ces vacances correspondent aussi à la période retenue par Valentino Rossi pour décider de son avenir. Or le patron de l'équipe malaisienne précise qu'il attend de savoir si le pilote au numéro 46 continuera à courir ou non. Membre du team Petronas depuis cette saison, le champion italien connaît la période la plus creuse de sa carrière, seulement 19e du championnat avec 17 points après les neuf premières courses. Entré une seule fois dans le top 10, au Mugello, il a cumulé les déconvenues mais surtout des performances globalement faibles, en qualifications comme en course.

Sa courbe de résultats en berne et ses récentes déclarations laissent pense que le #46 reviendra de vacances en annonçant sa retraite, mais toutes les options restent aujourd'hui possibles, y compris celle de continuer à courir en rejoignant sa propre équipe, le team VR46, pour qui une telle publicité aurait un poids incomparable.

Le patron du team Petronas SRT, lui, assure attendre la décision de Rossi, mais précise toutefois ne pas manquer de candidats pour prendre la suite. "Il est important de rappeler que nous attendons toujours de connaître la décision de Valentino et de Yamaha pour l'année prochaine. Quoi qu'il en soit, et c'est normal à cette période de l'année, les dernières nouvelles concernant le marché des pilotes MotoGP ont clairement ouvert toutes les possibilités ! C'est une discussion en cours entre Yamaha, nous-mêmes et nos actuels pilotes MotoGP, et nous ne sommes pas pressés d'annoncer quoi que ce soit", déclare Razlan Razali.

Après avoir déjà rappelé ces derniers mois qu'il faisait une exception en alignant Valentino Rossi alors que son équipe vise avant tout à encadrer de jeunes pilotes, le Malaisien a bien conscience de la valeur de la ou des places qu'il pourrait avoir à proposer sur l'échiquier MotoGP. C'est ce qui lui permet aujourd'hui d'aborder les prochaines semaines sereinement, se sentant en position de force.

"De nombreux pilotes nous ont témoigné de leur intérêt, et même des pilotes qui courent actuellement en dehors du MotoGP veulent rejoindre notre équipe. Nous pensons avoir le temps et être dans une position où nous avons le luxe de choisir", souligne-t-il.

"Tout le monde sait quel package Yamaha peut offrir et ce qu'un jeune pilote peut potentiellement faire en tant que membre de notre équipe", rappelle Razlan Razali, fort des succès conquis par ses pilotes ces deux dernières années. "Nous avons la structure et le package pour offrir à de jeunes pilotes l'opportunité de réaliser leurs rêves. Nous l'avons vu avec Franco Morbidelli et Fabio Quartararo. Compte tenu de tout cet intérêt, nous allons donc prendre notre temps pour évaluer chaque pilote que nous aimerions aligner. Il n'y aura pas d'annonce potentielle de line-up avant les deux prochaines courses."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Fabio Quartararo a appris à "ne penser qu'au positif"
Article précédent

Fabio Quartararo a appris à "ne penser qu'au positif"

Article suivant

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès
Charger les commentaires