MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
18 Heures
:
14 Minutes
:
15 Secondes

Pas de pénalité pour Jorge Lorenzo

partages
commentaires
Pas de pénalité pour Jorge Lorenzo
Par :
Co-auteur: Oriol Puigdemont
16 juin 2019 à 17:11

Le Majorquin ne sera pas pénalisé en dépit de l'accident qu'il a provoqué et qui a entraîné l'abandon d'Andrea Dovizioso et des deux pilotes officiels Yamaha.

C'est par lui que le désastre du troisième tour est arrivé : Jorge Lorenzo n'en menait pas large dimanche après-midi, dans la foulée de son accident qui, au-delà de son propre abandon, a amené aux retraits de trois autres pilotes, à savoir les deux pilotes Yamaha officiels et Andrea Dovizioso

Lire aussi:

Conscient d'être dans son tort, le Majorquin n'a pas tergiversé avant même la fin de l'épreuve, reconnaissant être fautif dans cet accident au micro du site officiel du MotoGP : "C'est un virage piégeux, je l'ai toujours dit, c'est une épingle très serrée, et vous n'avez aucune option si vous freinez un peu trop tard", a-t-il expliqué. "J'ai joué de malchance en faisant chuter beaucoup de pilotes : Valentino, Andrea et Maverick. Je suis vraiment désolé pour eux car ce n'était pas de leur faute, bien évidemment. C'était ma faute, mon erreur, mais avec ce type de virage, c'est très difficile de ne pas faire d'erreur tout au long de la course."

Lorenzo reconnaît ses torts

De son propre aveu hier, Lorenzo réalisait jusqu'ici sans doute sa meilleure prestation avec Honda. Auteur de son premier top 10 en qualifications, le numéro 99 a effectué par la suite un début de course tonitruant jusqu'à évoluer en quatrième position. Pas pour longtemps hélas. 

"J'ai pris un bon départ, j'ai rattrapé pas mal de positions, aussi du fait que lors des premiers tours c'est toujours piégeux, certains pilotes ferment les gaz et parfois vous pouvez bénéficier de cela", a-t-il poursuivi. "Je me suis très bien senti sur la moto, mieux que durant le warm-up, et j'étais en train de rattraper pas mal de positions dans les freinages. Ensuite lors de la première accélération, Maverick avait besoin de se rapprocher car c'était nécessaire pour que Marc ne lui rentre pas dedans. J'ai donc profité de cela, j'ai pris l'aspiration et j'ai préparé un dépassement parce que j'ai senti que j'avais quelque chose en plus lors des deux ou trois premiers tours, et que je pouvais encore gagner des positions. Mais j'ai probablement voulu dépasser Maverick au mauvais moment et au mauvais endroit."

Le pilote Honda a continué à battre sa coulpe en expliquant comprendre la réaction de Maverick Viñales, premier pilote percuté dans l'histoire, et en estimant qu'il avait fait preuve d'imprudence dans un virage déjà particulièrement traître. "Mon opinion c'est que ces épingles ont tendance à créer ces accidents, et nous en avons vu beaucoup", a déploré Lorenzo. "Il nous faut juste comprendre qu'aujourd'hui je n'ai probablement pas réalisé, je ne me suis pas souvenu ou je n'ai pas prêté suffisamment d'attention à cela, en particulier dans les premiers virages. Dans les premiers tours, c'est vrai qu'il vaut mieux être un peu plus prudent dans ce type de virages. J'ai essayé de le dépasser [Viñales], ce n'était pas un problème."

Affaire classée sans suite par la direction de course

Comme a pu l'apprendre Motorsport.com, le seul pilote impliqué à s'être finalement rendu à la direction de course a été Viñales, qui a réclamé une sanction exemplaire à l'encontre de Lorenzo. Les commissaires, avec Freddie Spencer à leur tête, ont analysé les images et ont finalement classé l'événement parmi les incidents de course. "J'espère qu'au moins Lorenzo va partir depuis la dernière place sur le prochain GP (à Assen, dans deux semaines)", a réagi Viñales. "On nous dit à nous, les pilotes MotoGP, que nous devons donner l'exemple à ceux du Moto3, et ensuite c'est cette image qu'on renvoie."

Lire aussi:

De son côté, Valentino Rossi n'a pas voulu prendre position quand il lui a été demandé si une pénalité devait être infligée à son ancien coéquipier chez Yamaha, Dovizioso a quant à lui souligné que l'erreur de calcul avait été commise par un pilote expérimenté, et dans le troisième tour de course.

Marc Márquez, de son côté, s'est montré moins sévère. Le numéro 93 a ainsi été clair sur le fait que c'était bien son voisin de garage qui était responsable de l'accident pour avoir perdu l'avant de sa machine, mais qu'il se trouvait également à l'intérieur du virage, là où par exemple Dovizioso arrivait depuis l'extérieur. "Selon moi, cela n'est pas sanctionnable", a ainsi indiqué le tenant du titre.

Article suivant
Márquez pointe un Lorenzo "malchanceux" plutôt que "hors de contrôle"

Article précédent

Márquez pointe un Lorenzo "malchanceux" plutôt que "hors de contrôle"

Article suivant

Un podium qui sonne "comme une victoire" pour Petrucci

Un podium qui sonne "comme une victoire" pour Petrucci
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck