Lorenzo - "Cette troisième place est presque comme une victoire"

Après trois courses très compliquées, le Champion du monde en titre a retrouvé les avant-postes ce dimanche sur le Red Bull Ring.

Lorenzo - "Cette troisième place est presque comme une victoire"
Andrea Iannone, Ducati Team, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le vainqueur Andrea Iannone, Ducati Team, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, et Gigi Dall'Igna, Directeur Général Ducati Corse
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing dans la voie des stands
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Le vainqueur Andrea Iannone, Ducati Team, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Lui qui n'était plus monté sur le podium depuis le Grand Prix d'Italie, au mois de mai, Jorge Lorenzo savoure sa troisième place sur le Grand Prix d'Autriche comme une victoire. Elle suffit à lui redonner le sourire et, surtout, l'espoir d'avoir relancé la machine.

"Cette troisième place est presque comme une victoire", assure-t-il. "Quand vous gagnez beaucoup de courses comme j'ai eu l'opportunité de le faire pendant ma carrière, une troisième place ça n'est pas exactement la même chose, mais aujourd'hui, la position que l'on pouvait atteindre en étant réaliste, s'il ne se passait rien, c'était la troisième. C'était le maximum. J'étais très concentré pour essayer d'y arriver et j'ai attaqué toute la course."

Les deux pilotes Yamaha ont tenté de saisir leur chance à l'extinction des feux, offrant un début de course frénétique durant lequel les positions se sont échangées à de nombreuses reprises. "Au début, j'ai même pu être plus rapide. Dans le troisième secteur, j'étais un peu plus rapide qu'Andrea Iannone, mais je n'arrivais pas à le passer parce que, quand on était très proches, il freinait un peu plus tard", explique-t-il.

"Je n'ai pas pu le passer et rester en tête. J'ai donc gardé mon calme, j'ai essayé de ne pas faire de fautes et je suis resté en deuxième position. Ensuite, Dovizioso m'a passé et ils ont un peu augmenté le rythme. Je n'ai pas pu tenir leur rythme, surtout sur la droite parce que mon pneu a commencé à se détruire. Notre moto usait probablement un peu plus les pneus et j'ai commencé à perdre plus qu'au début à l'accélération."

Ducati "dans un autre monde"

Définitivement débordé par les Desmosedici au bout de six tours, Lorenzo les a vues peu à peu se détacher et s'est alors concentré sur le duel qui allait l'occuper jusqu'à l'arrivée, celui qui l'opposait à son coéquipier, Valentino Rossi. "J'ai alors commencé à sentir que notre position réaliste, c'était la troisième. Je me suis concentré pour essayer de rester en 1'25"0 - 1'24"9 toute la course pour éviter que Rossi ne me passe. C'est ce que j'ai fait, ça m'a demandé beaucoup d'efforts, mais j'ai pu obtenir le résultat maximum aujourd'hui."

"Aujourd'hui, les Ducati étaient dans un autre monde et notre potentiel maximum était de terminer à la troisième position. Et on a même pu se battre contre eux pour la victoire. Je suis très content du travail abattu, de notre progression, des efforts fournis et de la concentration que j'ai eue en course."

Auteur de sept points sur les trois dernières manches en date, Jorge Lorenzo en marque aujourd'hui 16. Il revient à 43 unités de Marc Márquez au championnat et se détache un peu plus de Valentino Rossi à qui il prend trois points avec le résultat du jour.

partages
commentaires
Iannone - "Aujourd'hui, j'ai cru en moi"

Article précédent

Iannone - "Aujourd'hui, j'ai cru en moi"

Article suivant

Petrucci pénalisé suite à son accrochage avec Laverty

Petrucci pénalisé suite à son accrochage avec Laverty
Charger les commentaires