Pour Lorenzo, la direction de course doit prendre des mesures fortes

partages
commentaires
Pour Lorenzo, la direction de course doit prendre des mesures fortes
Par : Léna Buffa
20 avr. 2018 à 07:30

Treize ans après avoir écopé d'une disqualification d'une course pour "pilotage irresponsable", Jorge Lorenzo estime que les instances devraient prendre des mesures fortes contre les pilotes trop agressifs.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Cela pourrait presque faire sourire, mais Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ont trouvé un terrain d'entente. Les deux anciens frères ennemis de Yamaha sont en effet sur la même longueur d'ondes au sujet de celui qui formait avec eux le trio électrique d'une fin de saison 2015 passée à la postérité, à savoir Marc Márquez.

Dans la droite lignée des propos tenus par le Docteur à l'heure de quitter l'Argentine après l'incident,  Lorenzo estime que des faits comme ceux qui sont reprochés au Champion du monde en titre devraient donner lieu à des sanctions plus fortes que les pénalités de temps actuellement en vigueur.

"Il faut toujours que quelque chose de gros, voire de très gros, arrive pour que des mesures soient prises et que quelque chose change. Ça ne devrait pas être le cas, à mon avis, mais c'est la vie. Parfois il faut que quelque chose de gros arrive. Maintenant on semble devoir faire quelque chose, compte tenu de l'action de Marc sur Aleix et Valentino, mais cela aurait dû être fait avant."

"Ma posture maintenant est la même qu'en 2013 ou il y a cinq ans. Dans un sport qui est dangereux, il faut parler aux pilotes. Être agressif quand on boucle un tour rapide et qu'on est seul, c'est une chose, mais faire prendre des risques aux autres pilotes c'est une histoire complètement différente et l'arbitre ou la direction de course devrait pénaliser fortement ces actions. C'est la seule façon pour qu'un pilote arrête de faire ça, parce qu'il sait qu'il aura des pénalités."

Un précédent personnel en 250cc

"Ça m'est arrivé en 250cc", rappelle le Majorquin. "J'étais très agressif et j'ai complètement changé mon point de vue. Maintenant, si vous pensez à des pilotes qui n'ont jamais causé de soucis ces dernières années, vous pensez à Pedrosa, Dovizioso ou moi-même, ou peut-être quelques autres. Si vous raisonnez à l'inverse, vous pouvez aussi compter sur les doigts d'une main les pilotes qui sont parfois trop agressifs."

C'est après une collision avec Alex De Angelis à Motegi, en 2005, que Jorge Lorenzo s'est attiré les foudres de la direction de course. Or, aujourd'hui âgé de 27 ans, l'Espagnol assure que lorsqu'il a dû rester chez lui lors du Grand Prix suivant pour écoper sa sanction, il a d'emblée pris conscience de son erreur. "Tout de suite, dès que j'ai manqué une course", confirme-t-il. "Mon attitude, mon point de vue sur le risque a changé. Bien sûr, j'ai réalisé des 'actions' ensuite mais c'était moins habituel."

"Il faut protéger le pilote qui ne fait rien. Parfois le pilote qui ne fait rien est celui qui se fait heurter, et ça n'est pas possible", martèle le pilote Ducati. "Au final, ce n'est pas de la faute du pilote, c'est de la faute de la direction de course. Si la direction de course infligeait des pénalités fortes, je suis certain que la prochaine fois le pilote ne ferait pas cela. Parfois la direction de course fait des erreurs, comme un arbitre, mais ça ne devrait pas être habituel. Maintenant il faut qu'on aille un cran au-dessus, qu'on profite de ce qui s'est passé en Argentine."

Prochain article MotoGP
Le programme du Grand Prix des Amériques

Article précédent

Le programme du Grand Prix des Amériques

Article suivant

Trop de réglementation n'est pas la solution, selon Petrucci

Trop de réglementation n'est pas la solution, selon Petrucci
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités