Lorenzo - Dovizioso et Ducati méritent cette victoire

partages
commentaires
Lorenzo - Dovizioso et Ducati méritent cette victoire
Par : Léna Buffa
31 oct. 2016 à 12:30

Jorge Lorenzo n'est monté que quatre fois sur le podium ces cinq derniers mois, mais il aura au moins pris part à la célébration de chacune des deux victoires conquises par Ducati, son futur employeur.

Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Troisième place Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Wilco Zeelenberg, Yamaha Factory Racing Team Manager, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

En Malaisie, comme en Autriche l'été dernier, il figurait sur la troisième marche du podium tandis que les Rouges fêtaient la victoire, de premiers succès synonymes de soulagement après 100 Grands Prix et six ans de disette. À l'heure d'accueillir en leur giron le triple champion du monde, les troupes de Borgo Panigale ont su prouver qu'elles avaient pris le droit chemin et que la Desmosedici n'était plus seulement une machine compétitive, mais qu'elle était capable de franchir la dernière étape et de s'imposer, sur le sec comme sur le mouillé.

"La moto progresse chaque année et on peut la voir se montrer plus compétitive plus souvent, sur plus de pistes que par le passé, c'est donc un bon signal", estime Jorge Lorenzo, en observateur intéressé.

Après le succès décroché par Andrea Iannone en août, c'est cette fois Andrea Dovizioso, futur coéquipier de l'Espagnol, qui a apporté sa pierre à l'édifice. "Cette victoire ne me surprend pas", souligne Lorenzo, "car Andrea a toujours été l'un des meilleurs pilotes sous la pluie et la Ducati, même quand elle n'était pas compétitive sur le sec, l'était sur le mouillé. Ce binôme a donc enfin fonctionné de la meilleure des manières aujourd'hui. Il mérite la victoire, comme eux."

"Bien entendu, c'est un bon signal de voir plus de Ducati aux avant-postes, sur la plupart des pistes", précise le pilote majorquin, alors que trois Desmosedici figurent dans le top 5 final du Grand Prix de Malaisie et qu'une quatrième, celle d'Andrea Iannone, jouait la gagne avant de quitter la scène sur une chute.

"Ça a mal tourné après Montmeló"

Si Jorge Lorenzo est interrogé sur sa perception des performances de Ducati, c'est qu'il ne manque plus que deux semaines à son changement de casaque. Lui qui a construit toute sa carrière en catégorie reine avec Yamaha, remportant 34 victoires et trois titres, il va devoir prendre de nouveaux repères avec une nouvelle machine et un nouvel ingénieur en la personne de Cristian Gabarrini.

À l'approche de cette échéance, le Majorquin ne peut cacher une pointe de déception, sachant qu'il n'a pu conserver son titre et qu'il ne pourra terminer cette saison, au mieux, qu'en troisième position. "Le championnat n'est pas encore terminé, mais le bilan jusqu'à maintenant est le suivant. Ça a été très bien au début, on est parti de la meilleure des manières avec une première place au Qatar et une deuxième à Austin ; en l'espace de sept courses, seule l'Argentine pourrait être vue de manière négative (il y a abandonné sur chute, ndlr)."

"C'était donc presque parfait jusqu'à Montmeló", résume-t-il, sachant que le Grand Prix de Catalogne, septième manche de la saison, s'est avéré très complexe pour lui, entre perte de performance et harponnage en course. Mais la suite fut plus compliquée encore… "Ça a mal tourné après Montmeló en particulier avec le froid et la pluie. Je ne me suis pas très bien senti avec le pneu avant. Il m'a été difficile d'être régulier comme je le suis habituellement et j'ai eu du mal à trouver la confiance avec ces pneus", reconnaît-il.

"Heureusement, à l'avenir Michelin aura l'expérience de cette année pour concevoir de meilleurs pneus, mieux adaptés à chaque piste, et tous les pilotes auront certainement moins de problèmes pour être plus compétitifs et éviter certaines chutes", souligne Jorge Lorenzo, qui souhaite aussi retenir des leçons personnelles : "Il sera important de garder l'expérience de cette saison pour l'avenir, parce que j'ai fait trop de fautes et vous ne pouvez pas vous battre pour le titre dans ces conditions."

Polo Yamaha Jorge Lorenzo
Polo Yamaha Jorge Lorenzo, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Malgré sa chute, Iannone est fier de sa course

Previous article

Malgré sa chute, Iannone est fier de sa course

Next article

Rossi - "Je n'ai jamais été en lice pour le titre"

Rossi - "Je n'ai jamais été en lice pour le titre"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Jorge Lorenzo Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing , Ducati Team Shop Now
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions