Lorenzo et Rossi gênés par le manque d'adhérence à Losail

Face au quatrième temps de Jorge Lorenzo et au neuvième de Valentino Rossi, Massimo Meregalli, directeur de l'équipe officielle Yamaha, porte un jugement qui a de quoi surprendre : "Nos résultats ont dépassé nos attentes pour cette première séance d'essais libres."

S'il faut retenir un paramètre encourageant, c'est indéniablement la régularité affichée par Jorge Lorenzo qui, en douze tours rapides, a tourné à sept reprises entre 1'55.6 et 1'55.9. Très motivé, le Majorquin a été le premier à passer sur la ligne de chronométrage à l'entame de la séance et il s'est constamment maintenu dans le sillage des pilotes Repsol Honda, indéboulonnables leaders. Malgré quatre dixièmes de retard à la conclusion de la séance, il garde espoir de progresser lorsque les conditions de piste se seront améliorées.

"Tout le monde a été assez rapide avec ces nouveaux pneus, même si la piste n'était pas en parfaites conditions. Je crois que les Moto2 ont presque battu des records, mais en MotoGP on a besoin d'un petit peu plus de grip," explique-t-il. "La piste est poussiéreuse et on a l'impression que la moto glisse un peu partout. Il est difficile d'être en confiance. Ceci dit, je crois que de notre côté du stand on a fait du bon boulot dès le début de la séance. Quand je me sens vraiment bien sur la moto, ce qui n'était pas le cas dans mon dernier run, c'est génial."

"Franchement, j'espère être beaucoup plus rapide demain," annonce Jorge Lorenzo. "Je suis encore à une seconde de mon meilleur temps de l'année dernière, ça laisse de la marge. Mais pour une première séance, sachant que la piste n'était pas parfaite, ça n'est pas un si mauvais départ que ça."

J'ai un problème avec le pneu arrière, qui est très soft. Au bout de 5 ou 6 tours je l'avais déjà abîmé.

Valentino Rossi

Valentino Rossi a été encore plus gêné que son coéquipier par le manque d'adhérence. S'il a un temps occupé la cinquième position, c'est au neuvième rang de la hiérarchie qu'il a terminé cette séance, distancé de 0.881s par le leader. "Ça s'est avéré plutôt difficile, parce que je n'ai pas été assez rapide et je ne suis que neuvième," résume-t-il.

"On a testé quelque chose de différent par rapport aux essais, malheureusement ça n'était pas bon pour le pneu arrière. Au bout de cinq ou six tours je l'avais déjà abîmé et la moto bougeait beaucoup," explique Valentino Rossi. "J'ai un problème avec le pneu arrière, qui est très soft. Il y a un manque de grip, que l'on doit régler, et je dois améliorer mon rythme."

"Je n'ai pas non plus été suffisamment rapide pendant la seconde partie de la séance," poursuit le pilote italien. "On va maintenant analyser les données et essayer de comprendre comment progresser. Malheureusement il n'y avait qu'une séance aujourd'hui. Il va nous falloir travailler sur les données et essayer de modifier les réglages. Attendons demain pour voir si l'on peut être plus rapides. Je veux essayer de rester sous la barre des 1'55 demain et finir dans le top 10 pour prendre part aux qualifications de samedi."

A lire aussi  | Le compte-rendu des Essais Libres 1

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Essais du jeudi
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags losail, qatar, yamaha