Lorenzo : Tout aurait pu être évité "avec des sanctions plus dures"

partages
commentaires
Lorenzo : Tout aurait pu être évité
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
14 avr. 2018 à 16:40

Jorge Lorenzo pense que les incidents qui ont impliqué Marc Márquez en Argentine auraient pu être évités si la Direction de course avait sanctionné plus durement le pilote Honda.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Jorge Lorenzo, qui présente cette semaine son livre "Ce que j'ai appris jusqu'à mes 30 ans", a dressé un parallèle entre le niveau d'agressivité qui caractérise Marc Márquez en piste et celui qu'il avait lui-même il y a quelques années, quand il courait dans la catégorie intermédiaire.

Il s'agit d'une époque où le Majorquin n'était pas encore Champion, et de laquelle son atout majeur était alors le courage, et sa faible propension à plier dans des situations à risques. "Je crois que tout aurait pu être évité s'il y avait eu des sanctions plus dures. Moi, lors de ma première année au milieu des années 2000 (2005), j'étais un pilote assez kamikaze. J'étais très agressif, et s'il y avait le moindre espace, je m'y engouffrais toujours", a-t-il expliqué lors de l'émission El Hormiguero.

"Lors du Grand Prix du Japon, j'ai lutté pour la deuxième position face à Dani Pedrosa et Alex de Angelis, et j'ai voulu finir la course à la deuxième place coûte que coûte. J'ai accroché Pedrosa dans une courbe, et dans la suivante j'ai essayé de passer également De Angelis. La Direction de course m'avait alors banni d'une course, et à partir de là, Lorenzo a arrêté d'être si agressif, fou et kamikaze", a ajouté le numéro 99, qui a par la suite agi de façon raisonnable sous l'effet de la pénalité dont il avait fait l'objet. Aussi pense-t-il que le même effet pourrait avoir lieu sur Márquez.

"Márquez est un vrai pilote, il a remporté quatre des cinq derniers titres. Mais aucun pilote ne veut perdre une course de la même manière qu'aucun joueur de football ne veut perdre un match si on lui sort un carton rouge. Tout dépend de l'arbitre du MotoGP", a conclu l'Espagnol.

 

Prochain article MotoGP
Premiers points pour KTM cette saison en Argentine

Previous article

Premiers points pour KTM cette saison en Argentine

Next article

Gibernau : "Rien de courageux à accrocher la moto et le pilote"

Gibernau : "Rien de courageux à accrocher la moto et le pilote"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Shop Now
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités