MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
12 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
27 jours

Lorenzo : Honda a les moyens de satisfaire les deux pilotes

partages
commentaires
Lorenzo : Honda a les moyens de satisfaire les deux pilotes
Par :
27 sept. 2019 à 10:50

Le Majorquin s'attend à ce que Honda travaille sur le passage de virage pour 2020, même si la moto actuelle correspond parfaitement à Marc Márquez.

Il ne fait aucun doute que la saison 2019 aura été dominée par le binôme redoutable que forme Marc Márquez avec la Honda. Il n'en fait pas non plus que Jorge Lorenzo subit plus que quiconque les difficultés que peuvent rencontrer les autres pilotes de la marque à se montrer compétitifs avec une RC213V qui cette année a gagné en puissance moteur mais perdu en solidité force sur l'avant.

Sitôt arrivé au HRC, le Majorquin a compris quelle serait l'ampleur de sa tâche. Las, dix mois plus tard, les progrès ne sont pas flagrants. Il faut dire que les blessures qui l'ont éloigné des pistes pendant plusieurs semaines n'ont pas facilité son adaptation, alors même qu'à l'instar de Cal Crutchlow il peine à trouver de bonnes sensations avec la Honda, devenue rétive au passage de courbe.

Lire aussi :

"Il est clair que pour avoir plus de puissance, on a des problèmes dans les virages avec la nouvelle moto. Marc arrive à bénéficier de la puissance sans trop perdre dans les virages", résume Lorenzo. "Quand j'ai essayé de me rapprocher des réglages de Marc et Cal, c'était pire, même au niveau de la confiance sur l'avant. C'est pour ça que je sacrifie toujours un peu de grip à l'arrière pour trouver la stabilité à l'avant. Nous devons trouver une solution pour trouver du grip à l'arrière afin de ne pas trop souffrir en course, sans perdre de stabilité à l'avant. Si l'on trouve ça, je crois que nous pouvons être plus compétitifs sur les prochaines courses."

Par la voix d'Alberto Puig, Honda assure aider son pilote à se sentir plus à l'aise et à se montrer plus compétitif. "Jorge ne vit pas un moment facile avec notre moto. Nous essayons de l'aider autant que nous le pouvons. Nous savons qu'il est fort, mais malheureusement cela ne s'est pas passé comme nous nous y attendions lors des dernières courses. Nous devons trouver une solution différente pour le prochain Grand Prix", affirme le team manager Repsol Honda.

Garder la puissance, mais faciliter les virages

Les avancées qui pourraient être trouvées avant la fin du championnat ne seront plus qu'un cache-misère pour Lorenzo, dont la saison est déjà passablement gâchée. Ce qui lui importe surtout, c'est donc que la préparation de 2020 prenne la bonne direction. "Quand j'ai essayé la nouvelle moto à Jerez, j'ai vu qu'il manquait quelque chose dans les virages, je l'ai dit aux ingénieurs mais il était peut-être trop tard pour trouver une solution, et il fallait courir avec ce moteur", explique-t-il. "Honda travaille maintenant pour garder la puissance que l'on a, qui est un grand avantage par rapport à la moto de l'an passé, mais en réglant les problèmes que ça génère dans les virages pour l'an prochain."

Lire aussi :

Si le Majorquin est conscient qu'il va lui falloir faire un pas vers la Honda, qui correspond logiquement aux goûts et au style du pilote de pointe de la marque, il estime aussi que le HRC est un groupe assez puissant pour proposer plusieurs solutions techniques. Lorenzo rejoint en cela le point de vue exprimé par Crutchlow, qui n'a plus gagné avec la RC213V depuis le début de la saison dernière.

"Il est vrai que, depuis l'arrivée de Marc en MotoGP, la moto suit la manière de faire du pilote le plus rapide de l'équipe, et c'est lui. Il a un style de pilotage spécial, très agressif, et la moto a besoin de ça pour mieux fonctionner pour Marc. Pour un pilote qui a un pilotage plus doux, la moto donne ces [mauvaises] sensations : on se sent moins en confiance sur l'avant et il faut piloter comme Marc pour extraire le maximum", pointe le #99.

"Bien sûr, Honda va un peu suivre la manière de faire du pilote le plus rapide, c'est normal. Mais Honda est une grande usine, et je pense qu'ils ont aussi le potentiel de satisfaire un peu les deux pilotes. Pas dans tous les secteurs, certes, mais beaucoup de pilotes sont d'accord avec moi, donc il faut travailler là-dessus pour l'an prochain."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Pol Espargaró fait tout pour être en Thaïlande

Article précédent

Pol Espargaró fait tout pour être en Thaïlande

Article suivant

Bientôt des nouveautés moteur pour Syahrin

Bientôt des nouveautés moteur pour Syahrin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa