MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
41 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
55 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
83 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
97 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
111 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
132 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
146 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
153 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
167 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
195 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
202 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
216 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
230 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
251 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
265 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
279 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
293 jours

Après des doutes, Lorenzo "de nouveau investi" avec Honda

partages
commentaires
Après des doutes, Lorenzo "de nouveau investi" avec Honda
Par :
22 août 2019 à 17:36

Jorge Lorenzo a réaffirmé son engagement envers Honda ce jeudi à Silverstone, après les rumeurs l'ayant envoyé potentiellement chez Pramac en lieu et place de Jack Miller pour 2020.

De retour aux affaires ce week-end à Silverstone, dans le cadre du Grand Prix de Grande-Bretagne, Jorge Lorenzo n'a pu éviter les questions des médias. Ces derniers étaient évidemment avides d'explications quant à l'affaire qui a secoué le paddock sur les dernières manches...

La rumeur semblait folle, mais a gagné de l'ampleur au fur et à mesure : Jorge Lorenzo sur une machine du Pramac Racing dès 2020 ? Si finalement Jack Miller a vu son guidon dans l'équipe confirmé pour l'année prochaine, Lorenzo a forcément dû répondre à ces rumeurs ce jeudi.

Lire aussi :

Le Majorquin a admis que sa confiance en avait pris un coup suite à ses chutes à Barcelone et Assen, au mois de juin dernier. Deux gros accidents qui l'ont laissé avec une vertèbre fracturée, alors que les choses commençaient à aller mieux au niveau de son rythme en piste.

"Je peux juste dire qu'en tant qu'être humain, après deux grosses chutes, surtout la dernière à Assen, mais aussi celle de Montmeló, ça a créé le problème d'Assen car je n'étais pas totalement à 100%. Je n'ai jamais subi une chute pareille dans ma carrière, avec des blessures au dos. J'ai commencé à douter, douter de ma vie, ma carrière, et je pense que c'est humain."

Jorge Lorenzo l'affirme toutefois, une fois le processus de guérison en marche, il n'y a eu aucun doute de sa part. Il fallait donc qu'il continue de se battre pour atteindre les sommets avec Honda, comme il l'a fait avec Yamaha et Ducati.

Lire aussi :

"Quand j'ai commencé à me sentir mieux, à me remettre, ces doutes ont commencé à disparaître. Le défi que je me suis lancé il y a plus ou moins un an m'a de nouveau convaincu. Le défi est d'être compétitif avec une Honda MotoGP et d'au moins gagner des courses. Gagner avec trois motos, personne en MotoGP actuellement ne l'a fait. En me sentant mieux, et en sachant que cette blessure n'impactera pas ma santé à l'avenir, je me suis senti investi de ce défi à nouveau. J'ai appelé Alberto [Puig] et Honda, et je leur ai dit que j'étais totalement concentré sur ce challenge."

Les proportions qu'ont prises les différentes rumeurs ont motivé ce coup de fil à Alberto Puig, poursuit le Mallorquin, qui a éludé soigneusement en plusieurs occasions la chronologie des rumeurs et s'est refusé à répondre franchement sur qui avait pris contact avec qui de lui et son management ou Ducati : "Il y a eu beaucoup de rumeurs, même si je n'étais pas là ! Je n'ai jamais rien dit, car je savais que j'avais deux ans de contrat avec Honda. Mais comme la situation devenait énorme, j'ai décidé d'appeler Alberto pour lui dire que je voulais continuer mon engagement avec l'usine. Je suis ici pour parler du futur. J'ai déjà dit quels étaient mes sentiments au moment de la chute, et comment ils sont devenus plus sûrs au fur et à mesure de ma guérison."

"Oui, pourquoi pas ?", répond-il lorsqu'il lui est demandé s'il va honorer son contrat jusqu'à son terme. "J'ai un contrat de deux ans, nous avons déjà passé des difficultés, mais j'ai signé pour deux ans, et j'aimerais obtenir des résultats comme je l'ai fait avec les autres motos sur ces 17 années."

Article suivant
Zarco pourrait être tenté par un guidon de pilote d'essais

Article précédent

Zarco pourrait être tenté par un guidon de pilote d'essais

Article suivant

Márquez : Le moteur Honda assez robuste pour Silverstone

Márquez : Le moteur Honda assez robuste pour Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest