Lorenzo - "J'ai adapté ma façon de piloter"

L'Espagnol, qui a fini la première journée du Grand Prix du Japon en tête, s'appuie sur l'évolution connue par son pilotage ces dernières années pour tirer le meilleur parti des sorties de courbe.

Après son satisfaisant week-end aragonais, Jorge Lorenzo poursuit sa route par une première journée d'essais probante sur le circuit de Motegi. Crédité du troisième temps des Essais Libres 1, l'Espagnol a su trouver les réglages nécessaires pour ajuster sa machine et ainsi grimper jusqu'au premier rang dans l'après-midi.

Sur une piste qui depuis quelques années convient bien aux Yamaha, le porteur du numéro 99 a profité de conditions idéales pour un vendredi. "Le tarmac dispose d'un grip conséquent. C'est le type de surface que j'apprécie particulièrement", s'enthousiasme le Majorquin.

Mais ce n'est pas le seul facteur. Son changement de style de pilotage entre également en ligne de compte. "Sur les cinq ou six dernières années, j'ai adapté ma façon de piloter. Je me suis grandement amélioré lors des phases d'accélération. Je sais désormais comment sortir au mieux d'un virage. Alors je ne suis certes pas forcément le meilleur sur les freinages, mais je compense ce déficit à l'accélération !" Sur un tracé stop-and-go, la relance joue en effet un rôle non négligeable dans l'obtention d'un chrono performant.

"C'est très serré derrière"

Lorsqu'un journaliste lui demande s'il est étonné de conclure cette première journée en tant que leader, Lorenzo répond par une boutade : "J'étais plutôt surpris lorsque je n'étais pas compétitif, à Assen, au Sachsenring." Le signe d'un passage à vide encore bien ancré dans sa mémoire. "Être en première place est toujours positif, mais je n'ai pas un avantage flagrant. C'est très serré derrière." En effet, sept hommes se tiennent en moins de quatre dixièmes !

Lorenzo ne s'en cache pas, il apprécie le comportement du pneumatique tendre. "Je suis le seul à avoir dit qu'il fallait l'utiliser à l'avant pour la suite. Il me convient mieux que le medium, qui crée du patinage, mais aussi des vibrations et même des blocages de roue au freinage. Je n'ai même pas essayé la version [la plus] dure, mais cela serait pire", juge l'Espagnol.

Difficile enfin de comparer le rythme de la Yamaha face à la concurrence. "Nous n'avons pas bouclé un grand nombre de tours lors du dernier run, avec seulement quatre tours. Mais notre rythme reste satisfaisant !" juge le Champion du monde en titre.

Casquette Jorge Lorenzo 2016 camouflage
Casquette Jorge Lorenzo 2016 camouflage, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Réactions