Lorenzo "toujours pas à l'aise" avec la Ducati GP18

partages
commentaires
Lorenzo
17 févr. 2018 à 17:48

Jorge Lorenzo explique ne toujours pas se sentir à son aise sur la nouvelle Desmosedici après un samedi difficile en Thaïlande.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Iannone et Andrea Dovizioso
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Comme hier, Jorge Lorenzo a terminé la journée d'essais à Buriram à la dixième place, à un peu plus de trois quarts de seconde du meilleur temps réalisé par Marc Márquez. Le Majorquin a rencontré des difficultés avec le châssis utilisé dans la matinée.

"Nous avons eu des problèmes avec la première moto ce matin, étant donné qu'il y avait de petites fissures sur le châssis, donc nous avons été forcé de nous passer de cette moto et nous avons sorti la seconde, sur laquelle quelque chose a été endommagé", a déclaré le triple Champion du monde. "Par la suite, j'ai donc été très lent, environ une seconde plus lent que dans la matinée."

"De toute façon, je ne me sens toujours pas à l'aise, même avec une bonne moto je suis encore loin du plus rapide, en particulier Márquez qui est très fort ici. Mais évidemment dans l'après-midi et avec l'autre moto, c'était encore pire. Donc je pense que nous avons besoin de comprendre la nouvelle moto car elle détient des points très positifs mais d'autres qui sont aussi négatifs. Nous avons donc besoin de comprendre beaucoup de choses."

Lorenzo déchante après Sepang

La réaction de Lorenzo à Buriram tranche donc avec celle qu'il avait pu formuler lors des tests de Sepang fin janvier, lorsqu'il avait réalisé le meilleur temps absolu des trois jours d'essais en Malaisie et dépeint sa GP18 comme étant un "chef d'œuvre", tout en assurant que celle-ci convenait bien mieux à son style de pilotage.

Son coéquipier Andrea Dovizioso a pour sa part essayé un nouveau châssis ce samedi, tout en mettant un point d'honneur à accumuler les kilomètres avec le carénage qu'il avait pu tester vendredi. Avec un gain qui n'est pour l'instant pas vraiment substantiel, le vice-Champion 2017 n'ayant terminé la session qu'une place devant Lorenzo.

"Je suis content de la vitesse que nous avons montrée aujourd'hui, mais nous sommes toujours en train de travailler sur le carénage et le châssis", a expliqué l'Italien. "Nous avons eu l'opportunité de beaucoup travailler aujourd'hui, nous comprenons davantage le nouveau carénage, et le châssis est très similaire à l'ancien, mais c'est très difficile de résoudre les gros problèmes lorsque vous changez de châssis. Nous continuons à travailler sur les détails. Heureusement, tout ce que nous essayons fonctionne, mais nous ne comprenons toujours pas très bien cependant si c'est mieux d'utiliser ces nouvelles choses ou non, mais dans tous les cas notre vitesse est bonne."

Avec Oriol Puigdemont et Michaël Duforest

Prochain article MotoGP
Le MotoGP arrive en terre inconnue à Buriram

Previous article

Le MotoGP arrive en terre inconnue à Buriram

Next article

Photos - La présentation Repsol Honda en images

Photos - La présentation Repsol Honda en images
Charger les commentaires