Lorenzo : "Il ne s'agit pas que de la dernière course avec Ducati"

partages
commentaires
Lorenzo :
Par : Willy Zinck
16 nov. 2018 à 18:52

L'Espagnol sait devoir se ménager, alors qu'il est en bonne passe pour participer à sa dernière manche avec Ducati.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Albert Arenas, Ángel Nieto Team, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing, Carmelo Ezpeleta, Dorna, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Vito Ippolito, FIM President, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

W.Z., Valence - Pour la première fois depuis près de deux mois, Jorge Lorenzo va pouvoir franchir le cap de la première journée d’un Grand Prix. La dernière fois, c’était en effet en Aragón, fin septembre, juste avant que le Majorquin ne subisse sa première blessure au départ le dimanche.

Après deux tentatives de retour à chaque fois manquées, le numéro 99 va tout de même avoir l’occasion de prendre part à ce qui constitue également sa toute dernière course avec Ducati.

Lorenzo n’est cependant pas totalement remis de ses blessures, et ressent encore une gêne lorsqu’il évolue sur sa GP18, en raison des forces importantes qui s’appliquent sur cette dernière.

"Honnêtement, c’est un peu pire que ce à quoi je m’attendais hier", a-t-il admis lors de son point presse. "Ce n’est pas la même chose que dans la vie de tous les jours, où vous n’avez pas si mal, même si vous n’avez pas toute votre mobilité [du membre blessé]. Je peux saisir des choses, mais le truc c’est la pression ressentie sur une MotoGP, en particulier au freinage. La blessure n’est pas complètement guérie, même si c’est bien mieux qu’à Sepang."  

Lire aussi:

Des conditions météo moins exigeantes physiquement

Les conditions pluvieuses qui ont marqué les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Valence ce vendredi ont cependant sans doute joué en faveur de l'Espagnol, réduisant sa vitesse moyenne sur un tour, et par conséquent l'exigence physique du pilotage.

"Les conditions sur le mouillé m’ont probablement aidé, car la pression est pour ainsi dire divisée par deux par rapport à une piste sèche", reprend Lorenzo. "Mais le côté négatif, c’est qu’il est plus facile de chuter, donc avec une blessure qui n’est pas totalement guérie, l’idée de chuter n’est pas vraiment la  bienvenue pour le moment."

À maintenant moins de 48 heures de ses derniers tours de roues avec Ducati, et à moins de quatre jours de ses premiers avec Honda, le triple Champion du monde espère surtout ne pas se faire mal à nouveau, s'estimant déjà heureux de pouvoir participer à sa dernière course avec les Rouges.

"Je fais attention à moi, à ma condition physique", poursuit-il. "Je sais que ma blessure n’est pas totalement guérie, et dans des conditions normales vous êtes bien plus précautionneux sur le mouillé que sur le sec. Il ne s’agit pas que de participer à la dernière course avec Ducati."

On le voit bien, le Majorquin n'entend pas se laisser submerger par l'émotion, la tête déjà tournée vers le futur, et plus précisément les essais de la semaine prochaine. "C’est un mélange d’émotions, d’un côté vous êtes triste de quitter une équipe avec laquelle vous avez vécu et travaillé pendant une longue période. Dans le cas de Yamaha, on parle de neuf années, et ici un peu moins. D’un autre côté, vous êtes impatient de prendre part à un autre futur, à une différente façon de vivre." 

 
Article suivant
Sans feeling sur piste humide, Dovizioso loin de paniquer

Article précédent

Sans feeling sur piste humide, Dovizioso loin de paniquer

Article suivant

"Trempé", Miller est serein sous la pluie comme sur le sec

"Trempé", Miller est serein sous la pluie comme sur le sec
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Valencia
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck