Lorenzo vise la victoire : "Je suis celui qui a le moins à perdre"

partages
commentaires
Lorenzo vise la victoire :
Par : Léna Buffa
22 sept. 2018 à 16:54

Le pilote Ducati n'a pas l'intention de faire de cadeaux à ses adversaires en course, sachant qu'il se juge trop distancé au championnat pour se laisser aller à la prudence.

Le poleman Jorge Lorenzo, Ducati Team
Pole position pour Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le poleman Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le poleman Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Les hommes de la première ligne : Andrea Dovizioso, Ducati Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Jorge Lorenzo est sorti vainqueur d'une lutte acharnée pour la pole position, ce samedi sur le MotorLand Aragón. Alors que Marc Márquez s'était installé en tête dans la première salve de tours lancés, le Majorquin a réussi à trouver l'ouverture dans les derniers instants, où la difficulté consistait à se frayer un chemin dans le trafic. Le chronomètre a tranché en sa faveur, avec une marge minime de 14 millièmes sur Dovizioso et de 79 sur Márquez.

"C'était très difficile", souffle le pilote espagnol. "C'était très serré, pas comme à Misano [où il avait 0"287 d'avance]. Les chronos étaient très similaires et le fait d'avoir devant soi autant de pilotes en train d'attendre une roue a fait qu'il a été encore plus difficile de rester concentré et d'attaquer dans le dernier tour. Heureusement, ce groupe qui était devant moi a finalement attaqué dans le dernier tour, j'ai eu une piste dégagée et j'ai pu essayer d'améliorer un peu mon chrono précédent, puis j'ai obtenu cette pole de justesse."

Lire aussi :

Cette pole position est la quatrième que remporte Lorenzo avec Ducati, et même la troisième consécutive sachant que celle de Silverstone est bien comptabilisée dans les tablettes du championnat, malgré l'annulation de la course. Cette série de trois est une première pour lui depuis 2012, et c'est plus globalement la première fois depuis qu'il court pour les Rouges qu'il enchaîne ainsi quatre qualifications en première ligne, sachant que cette spirale avait été lancée par sa troisième place sur la grille autrichienne.

"Cette troisième pole position de suite, c'est un beau résultat, parce que je n'avais pratiquement pas fait de pole en un an et demi. C'était difficile d'extraire le maximum des pneus soft avec la Ducati, mais j'ai peu à peu compris la manière de maximiser ce grip et j'ai obtenu ces quatre pole positions cette année, trois de suite. Je suis très content", se félicite le Majorquin, qui se sent même particulièrement à l'aise avec la gomme tendre à l'avant, au point qu'il pourrait l'utiliser en course : "Ça n'est pas encore décidé, mais en tout cas je semble être le seul pilote Ducati à utiliser ce pneu. J'ai gagné au Mugello et à Montmeló avec ce pneu, alors pour le moment il semble convenir à mon style."

Lorenzo, Dovizioso, Márquez : les trois hommes de la première ligne sont aussi ceux qui se sont le plus distingués cet été, les trois favoris pour la gagne dimanche. Or, à l'heure où se peaufinent les stratégies dans chacun des camps, Lorenzo semble le plus détendu, assurant que sa situation lui permet d'aborder les courses de façon détachée. Une meilleure façon de mettre la pression à ses adversaires ?

"Je pense que de nous trois, je suis celui qui a le moins à perdre, surtout après mon erreur à Misano. Bien entendu, j'aimerais me battre pour la deuxième place [au championnat], mais après ma chute ça devient très compliqué, étant donné que j'ai 24 points de retard sur Dovi", estime-t-il. "Je pense que Dovi a cette pression de ne pas pouvoir faire d'erreur demain, et Marc a cette pression du championnat, alors je vais essayer de me battre pour la victoire", sourit un Lorenzo plus redoutable encore…

Prochain article MotoGP
Viñales et Morbidelli pénalisés sur la grille de départ

Article précédent

Viñales et Morbidelli pénalisés sur la grille de départ

Article suivant

Márquez : "Pour suivre deux Ducati, il faut prendre des risques"

Márquez : "Pour suivre deux Ducati, il faut prendre des risques"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Qualifications
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions