Le problème de Lorenzo à Austin serait "lié à l'électronique"

partages
commentaires
Le problème de Lorenzo à Austin serait "lié à l'électronique"
Par :
22 avr. 2019 à 11:00

Jorge Lorenzo n’a pas pu terminer le Grand Prix des Amériques en raison d’un problème sur sa moto, auquel Honda n’a pas encore apporté d’explications. Selon un membre de l’équipe LCR, l’erreur viendrait de l’électronique.

La course disputée à Austin a clairement été à oublier pour Honda. Marc Márquez a en effet chuté alors qu’il menait la course ; Cal Crutchlow, pilote LCR, est également parti à la faute tandis qu’il occupait la troisième position ; quant à Jorge Lorenzo, sa course s’est terminée à dix tours de l’arrivée, en raison d’un problème survenu sur sa machine. Le Majorquin a été contraint d’arrêter sa RC213V, mais Honda n’a pour le moment pas apporté d’explications.

Déjà le samedi, la chaîne de la moto de Lorenzo avait sauté en Q2, un incident peu commun qui s’était également produit sur celle de Márquez en Argentine en 2015 et qui est sous investigation chez le constructeur japonais, ce dernier assurant que le problème est localisé et qu’il ne se répètera pas. En revanche, il n’a rien communiqué sur ce qu’il s’est passé le dimanche. "Il faut encore faire la lumière dessus", a déclaré Alberto Puig, le team manager de l’équipe, mardi dernier lors de son compte-rendu habituel des Grands Prix.

Lire aussi:

"La moto a eu un problème qui ne m’a pas permis de terminer la course, c’est tout ce que je peux dire actuellement. Je ne peux rien commenter de plus, mais cela n’a rien à voir avec ce qu’il s’est passé [samedi], cela n’a pas été la chaîne", a commenté Lorenzo après la course.

Un problème électronique

Le directeur sportif de l’équipe LCR Honda, Óscar Haro, a apporté un peu plus d’éléments sur le problème rencontré par Lorenzo en course. "Chez Honda, la priorité absolue est la fiabilité de la moto, et cela passe avant même un championnat, c’est ce à quoi ils font le plus attention : que la moto ne se casse pas et qu’elle termine les courses. Cette fiabilité est ce qu’ils souhaitent transmettre aux clients [qui achètent une moto de route]", a-t-il expliqué dans une analyse d’après-course qu’il a l’habitude de réaliser pour le journal Motociclismo.

Au cours de la vidéo, durant laquelle il a commenté le week-end, Haro a nié le fait que Honda ait paniqué : "Ils n’ont pas tiré la sonnette d’alarme, c’est juste que lorsqu’il y a le moindre problème chez Honda, ils arrêtent tout, sortent les moteurs, contrôlent l’électronique et regardent tout car c’est prioritaire. Le problème de la chaîne, contrairement à Jorge et à Marc, ne nous est pas arrivé. Ce n’est pas commun, on ne sait pas encore pourquoi, et ils en recherchent les causes."

Selon le directeur sportif de LCR, le problème ayant mené à l’abandon de Lorenzo à Austin est "en lien avec l’électronique", un facteur toujours plus influent et déterminant sur les MotoGP. "L’électronique est ainsi, elle est plus imprécise que la mécanique, qui tend à avoir beaucoup moins d’erreurs. Je ne crois pas que Honda soit actuellement sous tension, mais il est certain que deux incidents se sont produits et qu’il faut travailler dessus", a-t-il conclu.

 
Article suivant
Un championnat différent et 4 prétendants au titre, selon Dovizioso

Article précédent

Un championnat différent et 4 prétendants au titre, selon Dovizioso

Article suivant

KTM a son déflecteur depuis Austin, Yamaha et Aprilia attendent Jerez

KTM a son déflecteur depuis Austin, Yamaha et Aprilia attendent Jerez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Auteur Germán Garcia Casanova
Soyez le premier à recevoir toute l'actu