MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Lorenzo : "Réduire cette seconde que je me prends de Marc"

partages
commentaires
Lorenzo : "Réduire cette seconde que je me prends de Marc"
Par :
31 mars 2019 à 08:21

Après être parvenu à obtenir en EL3 son ticket d'accès au top 10 permettant de passer en Q2 sans avoir à se disputer la Q1, Jorge Lorenzo n'a cependant pu mettre à profit des sensations retrouvées petit à petit pour décrocher mieux que la 12e place de la grille de départ du Grand Prix d'Argentine.

Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Repsol Honda Team

Nul n'attendait ce week-end le Majorquin au premier plan pour venir contester la pole position à son équipier Marc Márquez, face à qui 1''216 de retard sont à comptabiliser. Lorenzo a désormais à cœur de réaliser une course saine pouvant se conclure par une meilleure position à l'arrivée que celle du Qatar (13e), d'où il était revenu avec trois petits points au compteur. Avant, il l'espère, d'être mieux remis pour la prochaine manche, à Austin.

Lorenzo a par ailleurs commis une petite approximation lui ayant valu l'annulation de son meilleur chrono, qui l'aurait placé devant la KTM bien qualifiée de Pol Espargaró.

"Pour l'erreur, je suis allé un peu large et ai touché la zone verte, donc mon temps rapide a été supprimé. Cela m'a fait descendre d'une position, mais ce n'est pas grand-chose, j'aurais été un peu plus sur la droite [sur la grille]. Cela ne change pas vraiment, ce n'est pas un drame ou cinq ou six positions", sourit Lorenzo, philosophe en confiant dans sa capacité à prendre un bon départ. 

Lire aussi:

Même si la journée n'a pas été parfaite pour le pilote Honda, les sensations sont meilleures que celles de la veille.

"Je ne me sentais pas aussi bien que dans la matinée avec l'avant, qui était un peu instable au freinage. Je n'étais pas très à l'aise en entrées de virages et ai perdu un peu trop de temps. Mais d'une manière générale, c'était bien mieux qu'hier : j'ai mieux piloté et nous avons un peu fait progresser les réglages, ce qui fait que globalement, nous sommes plus performants. C'est un mix de facteurs, il y avait aussi plus d'adhérence en piste. Mais quelque chose manquait en qualifications. C'est un manque d'expérience. Je manque d'expérience dans ces conditions avec la moto et les changements de réglages."

On pourrait penser que la pluie possible pour la course pourrait rassurer Lorenzo, et l'épargner d'une course trop physique. Mais l'équipier de Márquez avoue qu'il "préfère toujours plus de grip", quitte à ce que le rythme de course impose de puiser plus profondément dans ses ressources. Car c'est avant tout de la chute et la sanction immédiate d'une blessure que Lorenzo a peur.

"S'il pleut, les choses dépendront beaucoup du feeling. S'il est bon, j'essaierai de faire de mon mieux tout en tenant compte du fait que je suis blessé. Si le ressenti n'est pas si bon et qu'il me faut prendre trop de risques pour être performant, peut-être est-il mieux d'épargner un peu la journée et de ne pas chuter et se blesser de nouveau. Je pense que ma vraie opportunité arrivera sur les prochaines pistes, pas celle-ci. S'il fait sec, l'objectif sera d'améliorer un peu les réglages et le positionnement sur la moto durant le warm-up, et simplement d'essayer de réduire au plus près cette seconde [au tour] que je me prends de Marc…"

 
Article suivant
Pour Zarco, il faut "accepter ce niveau de performance"

Article précédent

Pour Zarco, il faut "accepter ce niveau de performance"

Article suivant

Pour Miller, la pole position était possible

Pour Miller, la pole position était possible
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Q2
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Guillaume Navarro