Lorenzo : "Si les résultats sont là, ma valeur n'en sera que plus grande"

partages
commentaires
Lorenzo :
Par : Willy Zinck
29 mars 2018 à 13:45

Le delta de performances ainsi que de salaires avec Andrea Dovizioso fragilise la position du pilote espagnol à l'approche des négociations avec son employeur.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jack Miller, Pramac Racing, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Il faut parfois peu de choses pour voir resurgir de vieux démons. Deux séances d'essais et un premier week-end de course dans le cas de Jorge Lorenzo, qui est reparti du Qatar avec des incertitudes plein la tête.

Le rêve né des premiers tests de l'année à Sepang est désormais clairement révolu, alors que le Majorquin a clairement plié sous le joug de son coéquipier Andrea Dovizioso à Losail et chuté en course sur un problème de frein avant. Avant cela, le numéro 99 s'était illustré par ses sautes d'humeur tout au long du week-end, signe de son manque de sérénité à l'entame de cette campagne.

En ce sens, la visite du patron de Ducati Corse, Gigi Dall'Igna, à l'issue de cette première épreuve de l'année qui a tenu du pensum pour le triple Champion du monde, a été particulièrement prisée par l'intéressé. "J'ai beaucoup apprécié le fait que Gigi [Dall'Igna] vienne me rendre visite après la course et discute avec moi pendant une heure, quand je me sentais abattu", a déclaré Lorenzo. "J'ai un gros mental. Je n'ai pas réellement besoin d'éloges pour continuer à travailler aussi intensément que possible."

Recul des performances par rapport à l'an passé

Pour le moment, Lorenzo semble avoir fait un pas en arrière comparé à la saison dernière, à l'issue de laquelle il semblait plus proche du niveau de son vice-champion du monde de coéquipier. Une tendance d'autant plus préjudiciable que Dovizioso a remporté la victoire dans le désert qatari, et confirmé ainsi avoir pris les commandes dans le garage Ducati.

Un élément qui rend encore moins justifiable l'écart de salaires entre les deux hommes, alors que le présent contrat de Dovizioso expire à la fin de l'année et que les discussions en vue d'une éventuelle prolongation ne devraient désormais plus tarder.

Pas de quoi être serein, même si l'Ibère se défend de trop y penser. "Je suis concentré sur le fait de piloter très vite avec la moto et d'obtenir ma première victoire le plus tôt possible", assure-t-il, laissant le soin à son agent de gérer au mieux son avenir. "Albert Valera, mon manager, fera le reste du boulot. Je ne perds pas de temps à penser à ça. Si les résultats sont là, ma valeur n'en sera que plus grande, sinon cela me coûterait un peu plus. Je suis chanceux que la liste de mes accomplissements soit suffisamment longue pour m'aider sur ce point."

Lorenzo avait été recruté en 2017 pour être le fer de lance de la reconquête du titre chez Ducati, une décennie après son dernier sacre avec Casey Stoner. Mais loin de partager le succès de l'Australien, c'est davantage le spectre de la désillusion du passage de Valentino Rossi en 2011 et 2012 à Bologne qui resurgit pour l'heure.

Mais même avec ce précédent difficile, Lorenzo n'en démord pas : son objectif est bien d'être à terme Champion du monde avec les Rouges. "Ma priorité est de finir ce que j'ai commencé, qui est de devenir le deuxième pilote Ducati a être Champion du monde", confirme-t-il. "J'espère que nous allons pouvoir atteindre cet objectif. Pour rendre cela possible, nous avons avant tout besoin de remporter une course. Et encore celle d'après, de sorte que nous soyons capables de nous battre pour le championnat."

Avec Carlos Guil Iglesias

Prochain article MotoGP
Une occasion manquée de finir dans le top 10 pour Aprilia à Losail

Previous article

Une occasion manquée de finir dans le top 10 pour Aprilia à Losail

Next article

Zarco : "Tu pars sur chaque course dans l'espoir de gagner"

Zarco : "Tu pars sur chaque course dans l'espoir de gagner"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Shop Now
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités