Lorenzo de retour à Sepang, près de 3 mois après ses derniers points

partages
commentaires
Lorenzo de retour à Sepang, près de 3 mois après ses derniers points
Germán Garcia Casanova
Par : Germán Garcia Casanova
30 oct. 2018 à 10:10

L'Espagnol prend la direction de Sepang ce mardi dans l'idée de participer au Grand Prix de Malaisie MotoGP. Depuis son dernier succès en Autriche à la mi-août, le Majorquin n'a plus marqué le moindre point au championnat.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, blessé après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team, blessé après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, blessé après sa chute
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

La seconde partie de la saison de Jorge Lorenzo s'est transformée en un authentique calvaire. Juste avant, le Majorquin sortait d'une très bonne série où il était parvenu à accumuler 114 points sur 150 possibles, entre son premier succès avec Ducati au Mugello et son dernier en date, en Autriche. Depuis cette dernière victoire, obtenue le 12 août dernier, le numéro 99 n'a plus marqué le moindre point.

Lorenzo s'est donc imposé consécutivement au Mugello ainsi qu'à Barcelone, avant de décrocher la septième place à Assen puis la sixième au Sachsenring. Une deuxième place à Brno et donc une nouvelle victoire en Autriche avaient suivi. 

Période faste dans le deuxième tiers de la saison

Sur cette période faste de sept courses, le triple Champion du monde a été celui qui a inscrit le plus de points au championnat, totalisant 130 unités au championnat et pointant au troisième rang du classement, à seulement 12 points de Valentino Rossi (142 points) et 71 de Marc Márquez (201).

Trois mois et six Grands Prix plus tard, Lorenzo présente toujours 130 points, alors que Márquez vient d'obtenir le titre au Japon et affiche désormais 296 unités au classement. Andrea Dovizioso occupe la deuxième place du championnat avec 210 points, Rossi en a 195 et pas moins de cinq pilotes (Maverick Viñales, Cal Crutchlow, Danilo Petrucci, Johann Zarco et Andrea Iannone) ont dépassé le pilote Ducati au championnat, sans compter Álex Rins qui le talonne à un point seulement. 

Lire aussi :

Lorenzo a bien signé entre-temps la pole en Grande-Bretagne, mais la course a été annulée en raison des mauvaises conditions de piste sur le circuit de Silverstone. L'Espagnol a par la suite de nouveau été le plus rapide en qualifications à Saint-Marin, avant de partir à la faute en course alors qu'il évoluait en deuxième position à un tour de l'arrivée. 

La chance semble donc avoir fui Lorenzo ces derniers temps. En dépit d'une nouvelle pole position, sa quatrième de la saison et la troisième de suite, en Aragón, le numéro 99 a souffert d'une nouvelle chute au départ de la course au MotorLand, mais pire que cela, il a été victime d'une première blessure avec une luxation du gros orteil droit. 

Espoirs déçus en Thaïlande puis au Japon

Malgré cela, l'ibère s'est tout de même envolé pour la manche suivante en Thaïlande. Mais celui-ci a de nouveau été victime d'un accident lors de la deuxième séance d'essais libres à Buriram, se blessant cette fois-ci à l’extrémité du radius située au niveau de la main gauche. C'en était ainsi fini de ses espoirs de prendre part à la première édition du Grand Prix de Thaïlande. 

Lorenzo est donc resté à Bangkok pour débuter son rétablissement, sans qu'une opération n'ait été jugée nécessaire par les médecins. Le 17 octobre, il a pris la direction du Japon pour tenter de prendre part à la 16e manche du championnat. Une visite médicale effectuée le jeudi avait cependant décelé que la lésion du Majorquin au niveau de sa main était plus grave qu'escomptée dans un premier temps. Cela ne l'a pas empêché de grimper sur la moto le vendredi pour les EL1 à Motegi, tout cela pour renoncer après seulement un tour face à la douleur ressentie. 

Ducati a annoncé dès le lundi suivant que son pilote n'allait pas courir en Australie, et qu'il allait être remplacé par Álvaro Bautista. Ce n'est qu'après cela que Lorenzo est retourné à Barcelone, où il a fait l'objet d'une opération le 23 octobre pour enfin solutionner la rupture des ligaments de son poignet, à l'origine de tous ses problèmes. 

Lire aussi :

Ce mardi, une semaine après son opération, Lorenzo va donc prendre la direction de la Malaisie, où il va de nouveau passer une visite médicale, et espérer recevoir le feu vert pour être d'attaque lors des EL1 le vendredi matin.

Si ce dernier scénario se produit, il tentera cette fois-ci de participer à l'ensemble du week-end. Mais le spectre de Motegi n'est pas loin et Ducati va également mobiliser Michele Pirro, le pilote essayeur du constructeur de Bologne, dans l'hypothèse d'un nouveau forfait de Lorenzo. L'Italien ne s'est plus aligné sur la grille depuis le Grand Prix d'Autriche au mois d'août, il y a 11 semaines. 

La série noire de Lorenzo

Grand Prix de Grande-Bretagne

Signe la pole position mais la course est annulée

Grand Prix de Saint-Marin

Signe la pole position mais chute en fin de course

Grand Prix d'Aragón

Signe sa 3e pole consécutive mais chute au départ

Grand Prix de Thaïlande

Chute lors des EL2, forfait pour le reste du week-end

Grand Prix du Japon

Boucle un tour lors des EL1 puis déclare forfait 

Grand Prix d'Australie

Remplacé par Álvaro Bautista

Article suivant
Grand Prix de Malaisie : Motocyclisme sur le TV suisse

Article précédent

Grand Prix de Malaisie : Motocyclisme sur le TV suisse

Article suivant

Premier point en MotoGP pour Siméon en Australie

Premier point en MotoGP pour Siméon en Australie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Auteur Germán Garcia Casanova
Type d'article Actualités