Lorenzo, troisième sur la grille : "La victoire est possible"

partages
commentaires
Lorenzo, troisième sur la grille : "La victoire est possible"
Par :
14 juil. 2018 à 16:05

Jorge Lorenzo veut mettre la pression à Marc Márquez sur la dernière épreuve avant la trêve estivale. Pour cela, il lui faudra prendre le meilleur depuis la troisième place de la grille sur son rival, poleman du jour.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le troisième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Danilo Petrucci, Pramac Racing, le troisième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Troisième sur la grille de départ du Grand Prix d'Allemagne, Jorge Lorenzo a semblé en mesure de signer une marque chronométrée encore plus compétitive que la référence lui ayant permis d'accompagner la Honda d'usine de Marc Márquez et la Ducati cliente de Danilo Petrucci sur la première ligne. Mais le pilote Ducati Corse est heureux d'être placé dans une position pouvant lui permettre de tenter le holeshot au départ et donner le ton de la course.

"D'une manière générale, je suis vraiment heureux de cette position et de notre vitesse car en arrivant ici, si on m'avait dit que j'allais signer un 1'20''3 en Ducati sur le Sachsenring, cela aurait été difficile à croire", commente Lorenzo. "Nous sommes arrivés avec une moto compétitive, comme les autres équipes Ducati. Je pense que nous avons fait un bon travail dans le box pour l'améliorer session après session et nous avons une bonne moto pour la course. On peut sans doute encore l'améliorer, mais une première ligne, la troisième position : c'est une bonne place. J'ai perdu de petits dixièmes à l'accélération qui auraient pu me donner la pole, mais en tout cas, on espère une bonne course : nous avons un bon rythme."

Comme l'a annoncé Cal Crutchlow, le Grand Prix pourrait être une lutte entre une dizaine de pilotes, fortement influencée par la capacité de ceux-ci à gérer leurs enveloppes pneumatiques. Dès lors, même si le Britannique suspecte Ducati capable de tenir la course avec le pneu tendre tout en imprimant un rythme "marteau", Lorenzo se charge de tempérer cela devant les micros et un Márquez très attentif à sa réponse.

"Nous avons fait beaucoup de comparaisons avec les deux pneus à l'arrière et on dirait que le medium pourrait être la solution : je suis assez satisfait de mon rythme avec, donc je pense que je vais le choisir. Le tendre chute peut-être un peu plus", lâche-t-il. "Normalement, je m'élance assez bien avec la Ducati, mais à Montmeló, Marc est mieux parti que moi ; je vais essayer de partir aussi bien que possible mais je ne pense pas que ce sera si important que ça de mener la course ou pas. Mais il faudra contrôler les pneus et gérer l'énergie sur les 15 premiers tours."

Le succès s'est refusé jusqu'à présent à Lorenzo sur le Sachsenring, mais celui qui apprécie son actuelle position de chasseur au championnat pense que 2018 pourrait être la bonne année.

"J'ai été très proche de gagner ici en 2009 et 2011 mais pour un certain nombre de raisons, je n'ai pas pu m'emparer de la victoire. Ce n'est pas ma piste favorite, sur laquelle je peux faire la différence comme Marc, qui gagne tous les ans ! Mais je pense que nous sommes proches et que la moto est compétitive. Je pilote mieux que certaines années passées. La victoire est possible, le podium est possible. Nous allons nous battre pour cela."

 

 

Article suivant
Crutchlow : "Une grande bataille avec au moins 10 pilotes"

Article précédent

Crutchlow : "Une grande bataille avec au moins 10 pilotes"

Article suivant

Petrucci deuxième, mais dans le flou pour la course

Petrucci deuxième, mais dans le flou pour la course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifications
Lieu Sachsenring
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Guillaume Navarro
Soyez le premier à recevoir toute l'actu