MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
19 Heures
:
30 Minutes
:
40 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
22 jours

Lorenzo devra "sacrifier de la stabilité à l'avant" en Thaïlande

partages
commentaires
Lorenzo devra "sacrifier de la stabilité à l'avant" en Thaïlande
Par :
3 oct. 2019 à 15:33

Jorge Lorenzo estime qu'il devra sans doute sacrifier un peu de stabilité à l'avant de sa machine afin d'éviter la déconvenue qu'il avait rencontrée en Aragón, son pneu arrière étant complètement usé à plusieurs tours de la fin de course.

Alors qu'il s'était blessé lors des essais libres du premier Grand Prix de Thaïlande l'année dernière, Jorge Lorenzo arrive à Buriram après une épreuve difficile en Aragón. Après un bon début de course, le numéro 99 a éprouvé toutes les peines du monde au niveau de son pneu arrière et a terminé à une distante 20e place, 46 secondes derrière son équipier Marc Márquez, vainqueur autoritaire.

Lire aussi :

Bien que son manque de sensations à l'avant soit l'une des causes de sa première saison plus que complexe au sein de l'équipe d'usine Honda, Jorge Lorenzo concède qu'il lui faudra laisser un peu de côté la stabilité sur le pneu avant. Ceci afin de permettre à son pneu arrière de subir moins de charge et ainsi de moins s'user, lui permettant de conserver un bon rythme sur l'ensemble de la course. Tout ceci devra être fait sans nouvelles pièces sur la RC213V.

"Nous avons des idées pour changer les réglages de la moto, car on ne peut pas changer la moto en elle-même. Pour le moment sur le châssis, le moteur ou l'électronique, nous n'avons pas de nouvelles pièces mais nous avons des idées sur les réglages pour régler les problèmes que nous avons eus lors des dernières courses au niveau de la traction en fin d'épreuve, quand il n'y avait plus de grip sur le pneu arrière. Nous allons probablement devoir sacrifier un peu de stabilité sur l'avant pour gagner du grip à l'arrière et ne pas tant perdre en deuxième partie de course. On essaiera comme ça et on va voir comment ça va se passer."

Lire aussi :

Blessé lors du Grand Prix des Pays-Bas à Assen, Lorenzo continue à se remettre de fractures au niveau du dos, bien que ces dernières soient maintenant suffisamment consolidées. Le quintuple Champion du monde espère ainsi que cela lui permettra d'accélérer son adaptation à la Honda avec laquelle il effectuera une deuxième saison l'an prochain.

"Tous les jours, toutes les semaines, je me sens mieux au niveau du dos. Mon dos [me permet] de [mettre de la puissance sur] tout mon corps, c'est important. Et quand je suis plus à l'aise et que j'ai moins mal, je peux plus pousser à l'entraînement, et surtout lever plus de fonte. Cela affecte la masse musculaire et la puissance. J'espère que je peux utiliser cette force supplémentaire et ce confort pour améliorer la vitesse de la moto."

Article suivant
Quartararo est prêt pour le défi de Buriram

Article précédent

Quartararo est prêt pour le défi de Buriram

Article suivant

Viñales motivé et avec un "meilleur élan" en Thaïlande

Viñales motivé et avec un "meilleur élan" en Thaïlande
Charger les commentaires