Lorenzo "surpris" d'être distancé à la reprise des essais

Le nouveau pilote Ducati veut se laisser le temps de bien comprendre les exigences de la Desmosedici, même s'il avoue qu'il s'attendait à afficher un autre niveau en cette première journée de tests à Sepang.

Jorge Lorenzo s'est dit surpris par la distance qui s'est installée ce lundi entre lui et les pilotes les plus rapides, à plus forte raison car cette première journée de test de la semaine a été dominée par deux Ducati.

Le transfuge de Yamaha a indiqué ne pas avoir retrouvé les sensations positives qu'il avait ressenties en novembre, lorsqu'il avait réalisé son premier roulage au guidon de la Desmosedici, à Valence. En est-il déçu ? "Pas déçu, mais surpris, parce que je m'attendais à être plus ou moins comme à Valence, pas très loin. Au lieu de ça, j'ai été très, très loin", a-t-il fait savoir au terme de cette journée.

"À Valence, tout était plus simple parce que j'ai piloté plus ou moins de la même façon que je l'ai fait ces neuf dernières années et les chronos étaient au rendez-vous. Mais ici, en pilotant de la même façon, il était beaucoup plus difficile d'être rapide. Je comprends donc que c'est une moto qui requiert un style de pilotage très différent de celui auquel je suis habitué. Il faut que l'on réalise de petits progrès pour se rapprocher des temps rapides."

Auteur du 17e temps, après avoir bouclé 46 tours au cours d'une journée interrompue avec deux heures d'avance par la pluie, le pilote espagnol a concédé 1"6 à Casey Stoner, leader du jour. Andrea Dovizioso, coéquipier de Lorenzo, a été le plus rapide parmi les titulaires, à un dixième de l'Australien. Une autre Ducati figure par ailleurs dans le quarté de tête de la hiérarchie, la GP16 pilotée par Álvaro Bautista.

"Ce qui me met en confiance, c'est que l'on a énormément progressé au cours de la journée, et aussi de voir trois Ducati aux quatre premières places. Cela montre que la moto a le potentiel pour être très rapide, au moins sur un tour lancé", constate Jorge Lorenzo.

Alors que la GP17 est apparue ces derniers jours affublée d'un nouvel échappement, Jorge Lorenzo s'en est tenu aujourd'hui à la version habituelle. "J'ai établi mon chrono avec un pneu usé et alors qu'il faisait trop chaud. Je pense donc que j'aurais pu gagner quelques dixièmes. Mais la route est encore longue, surtout au freinage", reconnaît-il par ailleurs.

Le freinage au cœur des interrogations

Lui qui a disputé toute sa carrière en MotoGP au guidon d'une Yamaha, il indique que ses difficultés se concentrent principalement dans la phase d'entrée et de passage dans les virages : "Je perds principalement au freinage, je perds énormément en milieu de virage. À l'accélération, je suis parfois plus rapide qu'Andrea, mais au freinage je dois m'adapter."

"Si vous essayez de freiner avant d'entrer dans le virage, comme avec la Yamaha, et de conserver la vitesse de passage de courbe sans freiner, la moto ne tourne pas et requiert un autre… pas un autre style de pilotage, mais une autre façon d'obtenir de bons chronos. C'est ce que j'essaye de comprendre, [quelle est] la meilleure façon de piloter la moto avec mon ADN, mon pilotage."

"Je suis habitué à freiner beaucoup plus tôt et je perds beaucoup au freinage. Globalement, la moto se pilote de la façon inverse, alors tant que je n'aurais pas appris comment en extraire le maximum, j'aurais du mal à figurer parmi les plus rapides."

Il n'en reste pas moins que cette journée n'est que la troisième que Jorge Lorenzo passe au guidon de la Desmosedici et seulement la première des neuf journées de tests collectifs prévus avant le premier Grand Prix de la saison. "Petit à petit, on se rapproche et demain on sera plus proche si la météo le permet", pointe-t-il. "C'est vrai que ça a été plus difficile que prévu après Valence, mais c'est un circuit différent et trois mois ont passé. C'est une question de temps avant qu'on soit parmi les plus rapides."

Avec Pablo Elizalde

Porte-clés logo Jorge Lorenzo 2016
Porte-clés logo Jorge Lorenzo 2016, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Essais de janvier à Sepang
Sous-évènement Lundi
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions