MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
17 Heures
:
51 Minutes
:
30 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
22 jours

Lorenzo : Objectif ? "Réduire l'écart avec le vainqueur"

partages
commentaires
Lorenzo : Objectif ? "Réduire l'écart avec le vainqueur"
Par :
5 oct. 2019 à 12:10

Le défi de Jorge Lorenzo ne sera une nouvelle fois pas d'essayer de se placer dans le rythme des leaders de la course, en Thaïlande, alors que le Majorquin poursuit son long processus de convalescence. État d'esprit de celui qui annonce constater de légers progrès et veut voir le verre à moitié plein coûte-que-coûte.

Dix-neuvièmes au terme des qualifications du Grand Prix de Thaïlande, Jorge Lorenzo ne devance que l'Avintia de Karel Abraham, et les KTM de Mika Kallio et Hafizh Syahrin sur la grille de départ. Néanmoins, le point encourageant du rythme du Majorquin à Buriram est qu'il n'évolue finalement qu'à deux dixièmes du chrono établi par Takaaki Nakagami, lui aussi sur Honda, 14e sur la grille.  

Même si le discours a maintenant été entendu plusieurs GP de suite, Lorenzo assure que sa convalescence, qui lui coûte encore beaucoup en termes de préparation (il est contraint une nouvelle fois de concentrer le set-up de sa moto sur une option de confort, au détriment de la recherche de sensations lui apportant de la confiance), demeure sur la bonne voie et que son ressenti évolue rendez-vous après rendez-vous, séance après séance. Le message demeure clair : quelles que soient les difficultés sur son chemin, Lorenzo n'abdiquera pas et est déterminé à se pousser dans ses propres retranchements pour arriver dans les points.

Lire aussi :

Jorge, sentez-vous avoir réalisé des progrès ce week-end ?

Oui. Il est difficile de voir les améliorations de l'extérieur, si l'on s'en tient à regarder la position, mais je pense que je peux voir de petits progrès, pas des grands, comparativement aux autres courses. Tout d'abord, en EL4, j'ai pu faire 10 tours consécutifs d'emblée, par rapport aux autres épreuves, où je ne le pouvais pas car c'était pire physiquement. Il est certain que d'un point de vue physique, la course de demain ira mieux. Cela va m'aider à en perdre le moins possible.

Nous travaillons dans le but de ne pas perdre trop d'adhérence en utilisant des réglages communs à ceux des autres pilotes Honda, afin de ne pas perdre trop de performance avec le pneu de course, même si cela [me] créée plus de problèmes de stabilité de l'avant, dont je souffre actuellement. J'espère que je prendrai un bon départ demain. Je tenterai d'avoir un rythme constant qui me donnera la possibilité d'améliorer le résultat final en course, aussi bien en positions qu'en secondes [de retard sur le vainqueur, ndlr].

Es-tu proche d'un retour à ta pleine forme physique ?

La douleur est toujours présente, mais je me sens globalement mieux à chaque fois. Je ressens plus de puissance et une meilleur récupération après les essais. Mais c'est la convalescence la plus longue de ma carrière. Elle est très lente, et je ne suis pas parfait. Les ligaments de la blessure vont peu à peu se refaire mais c'est très lent et imparfait. Je serai mieux demain qu'à Aragón et j'ai l'espoir que cela me procure un meilleur résultat, tout en réduisant la différence avec le vainqueur.

Quand penses-tu être à 100 % ?

Les docteurs disent que la blessure est guérie, mais que je ressentirai de la douleur. En parlant avec des gens qui ont eu la même blessure, ils disent que c'est un long processus, qui peut prendre six à sept mois, et je ne sais pas si je me sentirai encore un peu mal à l'aise dans le futur. J'espère que non, mais je le répète : il s'agit d'une blessure qui prend du temps, et je me sens mieux chaque semaine, et peux mieux piloter. Il nous faut juste continuer à attendre des progrès sur la condition physique et ne pas abandonner pour trouver quelque chose sur la moto pouvant me donner confiance et devenir plus performant.

 
Article suivant
Une nouvelle chute mais une première ligne pour Márquez

Article précédent

Une nouvelle chute mais une première ligne pour Márquez

Article suivant

Moteur : Quartararo dispose de plus de tours/minute

Moteur : Quartararo dispose de plus de tours/minute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Q2
Pilotes Jorge Lorenzo Guerrero Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Guillaume Navarro