Loris Baz grappille un point sur le leader Open

Pour la deuxième fois cette année, Loris Baz s'est imposé en catégorie Open à l'occasion du Grand Prix des Pays-Bas. Pourtant, ce week-end à Assen était mal engagé pour le Français, souvent en délicatesse avec sa Yamaha Forward.

Dès jeudi, les premiers essais ont révélé de mauvaises sensations pour Baz, rapidement convaincu de laisser au garage le basculeur reçu sur la manche précédente. Dès ce changement opéré, la situation s'est avérée plus prometteuse. "J'ai retrouvé du feeling avec l'avant et j'ai réussi à faire tourner la moto. Mes temps sont beaucoup plus rapides et je me retrouve dans des positions qui sont plus les miennes," jugeait le pilote.

La suite du week-end allait pourtant être très compliquée, la faute à une intoxication alimentaire qui donnait ses premiers signes dès la soirée de jeudi. Après une nuit mouvementée, Loris Baz n'avait que peu d'énergie pour reprendre le guidon le lendemain matin. Contraint à une présence très réduite en piste pour les derniers essais libres, il manquait même la chute de peu.

"Ca n'a pas été facile. J'ai été malade toute la nuit et [vendredi] matin je n'arrivais même pas à rouler tellement j'étais fatigué," raconte-t-il. "La Clinica Mobile a fait du bon boulot et m'a remis un peu sur pied. J'ai trouvé l'énergie pour faire deux tours rapides en qualifs," poursuit Loris Baz, qui a choisi de prendre la roue bienveillante d'Aleix Espargaró pour se placer en quinzième position sur la grille de départ.

Une course compliquée, récompensée par un point

En tenant son rang en course, le Français a ajouté un point à son capital au Championnat. Pour cela, il lui a fallu en passer par une première moitié d'épreuve compliquée, avant de voir ses sensations s'améliorer une fois que son réservoir s'est allégé. Pour alors, son coéquipier Stefan Bradl avait chuté et lui avait cédé le premier rang du groupe Open, qu'il ne quittera plus jusqu'à l'arrivée.

"Une course difficile, car j'ai manqué de grip sur l'avant," explique Loris Baz. "Juste avant la course, nous avons fait un petit réglage qui n'a pas été dans la bonne direction et je n'ai pas retrouvé le bon rythme que j'avais au warm-up, ce qui est un peu dommage. J'ai malgré tout réussi à faire une course solide, avec un très bon rythme sur la deuxième partie, une fois que l'essence a baissé."

Au terme de cette huitième manche de la saison, Loris Baz revient donc à deux points du leader de la catégorie, l'Espagnol Héctor Barberá, impliqué dans une chute dès le premier tour. Le Français tentera de confirmer sa remontée dès la semaine prochaine, en Allemagne. Au contraire d'Assen, où il a eu l'occasion de courir en Superbike, il devra toutefois commencer par faire connaissance avec le circuit du Sachsenring.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Sous-évènement Course
Circuit Assen
Pilotes Loris Baz
Équipes Forward Racing
Type d'article Résumé de course
Tags assen, grand prix pays bas, loris baz, motogp, open, victoire, yamaha forward