Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Luca Marini a été blessé au poignet dans sa chute au Mans

Des examens complémentaires ont révélé une blessure au poignet droit pour Luca Marini après son impressionnante chute au Grand Prix de France. Sa présence au Mugello n'est pas remise en question.

La chute d'Alex Marquez, Gresini Racing, et Luca Marini, VR46 Racing Team

Photo de: Marc Fleury

L'équipe VR46 a annoncé ce mardi que Luca Marini souffrait d'une fracture du trapézoïde, l'os se trouvant à la base du pouce, au niveau du poignet de la main droite.

"À la suite de l'accident du GP de France, Luca Marini a passé cette semaine un nouveau contrôle médical avec le Professeur Luigi Tarallo, qui a décelé une blessure au niveau de l'os trapézoïde du poignet droit. Le Professeur Luigi Tarallo surveillera la blessure, qui n'empêchera pas Luca de participer au GP d'Italie", fait savoir le team italien.

Luca Marini a été victime d'une chute impressionnante dans le sixième tour du Grand Prix de France, il y a une dizaine de jours. Il a dans un premier temps été déséquilibré par sa Ducati, partie dans une grande glissade à la sortie de la chicane Dunlop, avant d'être percuté par Álex Márquez, qui arrivait derrière et n'a pu l'éviter.

 

Examiné par les médecins au circuit, Marini souffrait des deux pouces en quittant la Sarthe, les mains bandées. "J'ai reçu un coup du guidon, ça m'a fait mal, et mes mains ont percuté le sol avec un gros choc. Mais tout va bien", assurait-il alors, surtout déçu de sa chute alors qu'il avait réussi à ses yeux "l'un des plus beaux sauvetages de [sa] vie" et avait déjà commencé à réaccélérer lorsqu'Álex Márquez l'a involontairement heurté.

D'après les indications fournies par VR46 ce mardi, Luca Marini n'aura pas besoin d'être opéré pour soigner cette blessure. Il a encore deux semaines pour se remettre avant le prochain rendez-vous, qui se déroulera au Mugello le week-end du 11 juin.

C'est toutefois avec le pouce droit immobilisé que le pilote italien s'est montré aujourd'hui sur les réseaux sociaux, expliquant : "Après la chute du Mans, je m'étais rendu au centre médical du circuit pour faire des radios et il semblait ne rien y avoir de cassé. Une fois de retour à la maison, j'avais très mal au pouce droit et ma main était très enflée. J'ai donc passé un autre scanner et il a mis en évidence une fracture au pouce, avec arrachement osseux. Je continue à m'entraîner pour arriver au Mugello en étant le plus en forme possible."

Álex Márquez est, lui, sorti indemne de l'accrochage, bien qu'il se soit trouvé en position très périlleuse sur la piste, évité par tous les autres pilotes arrivant à la suite. Il a revanche été pénalisé de trois places sur la grille pour le prochain Grand Prix à cause d'un autre incident, survenu cette fois dans le premier tour et dans lequel il a gêné Brad Binder. Une sanction qui a encore alimenté la colère de l'Espagnol contre les commissaires.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Quartararo et le syndrome des loges : un problème de longue date
Article suivant Enea Bastianini a repris la piste au Mugello

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse