Marini parmi les favoris pour 2022 ? Rossi jugé "optimiste"

En progrès sur la fin de sa première saison, Luca Marini est désigné par Valentino Rossi comme l'un des pilotes à suivre en 2022. Le #46 est-il vraiment objectif ?

Marini parmi les favoris pour 2022 ? Rossi jugé "optimiste"

Désormais retiré de la compétition, Valentino Rossi va conserver un regard attentif sur les 24 pilotes qui se battront en MotoGP la saison prochaine, et plus particulièrement sur l'un d'eux, son demi-frère. Malgré leurs 18 ans de différence d'âge, Luca Marini aura réussi à réaliser le rêve familial en partageant la piste durant une saison avec le #46, mais c'est alors qu'il a pris ses marques avec la catégorie que son aîné s'éloigne.

Rossi a tout de même eu le temps d'observer les progrès encourageants de son cadet durant la fin du championnat 2021. Au Grand Prix d'Émilie-Romagne en particulier, Marini a décroché une première qualification en première ligne, avant de se classer dans le top 10 à l'arrivée, à la régulière. Quelques semaines plus tôt, il avait déjà obtenu une belle cinquième place lors d'un Grand Prix d'Autriche aux conditions mixtes durant lequel il a fait le choix, comme le vainqueur, de ne pas changer de pneus.

Lorsqu'il lui a été demandé de citer ses favoris pour 2021 en fin de saison, Valentino Rossi s'est lancé dans une short-list dont il a pris soin de ne pas exclure son frère. "Alors, en première ligne je dirais Bagnaia, Quartararo, Márquez. Et en deuxième ligne, Morbidelli, Marini", a-t-il réfléchi. "Je suis peut-être un peu trop chauvin, mais j'ai le sentiment que ce sont ceux qui sont les plus forts, avec Mir je crois. Naturellement, j'ai sûrement oublié quelqu'un. Ah oui, Bastianini ! On le met en deuxième ligne, devant Marini et derrière Morbidelli. On fait une deuxième ligne entièrement italienne. J'ai l'impression que ce sont les plus forts, ils sont jeunes et ils ont la vraie vitesse."

Ces propos, qui lui ont été rapportés, ont fait sourire Luca Marini. Néanmoins, le jeune pilote concède qu'il vise bel et bien une solide saison 2022 afin de capitaliser sur ses progrès. "À mon avis, il a été un peu optimiste parce qu'il en a zappé pas mal, je pense. Il a oublié les Suzuki officielles, d'autres Ducati sachant que tout le monde a été impressionnant, alors on verra", a-t-il tempéré. "Je pense que la liste de ceux qui pourront se battre pour le podium est un peu plus longue. Mais ça dépend un peu de comment se passeront certaines choses. En termes de vitesse et en tant que pilote, je fais sûrement partie de cette liste. On verra comment certaines choses s'emboîteront."

Coéquipier d'un Enea Bastianini qui s'est fait remarquer en montant deux fois sur le podium et en réalisant d'impressionnantes remontées en course, Luca Marini a connu une progression plus discrète, mais est apparu très studieux. En fin de saison, il reconnaissait une préparation physique inadaptée et une mauvaise direction prise dans ses réglages, avant un tournant rendu possible par le test de Misano, en septembre.

"Luca est en grande croissance", a souligné Rossi. "Il a eu un peu de mal pendant la saison, plus que ce à quoi il s'attendait. À mon avis, ils ont suivi une direction technique, en termes de position sur la moto, qui n'était pas juste mais ça arrive, pendant une saison de rookie ça n'est pas facile. Lors des dernières courses il a arrangé ça, il est mieux sur la moto et il montre sa vitesse."

"Luca est très, très rapide. Il est très bon, y compris sur le tour lancé", a-t-il observé. "Il est très compétitif. Il faut qu'il progresse en course, surtout au départ et dans les premiers tours, il faut qu'il essaye d'être plus rapide, plus agressif, mais à mon avis l'année prochaine on verra un Luca différent et qui pourra se battre pour les positions importantes."

Intégré à l'équipe dont son frère est le propriétaire, Luca Marini est l'un des trois membres de la VR46 Riders Academy à figurer sur la liste des engagés en MotoGP pour la saison prochaine, avec Franco Morbidelli, promu dans l'équipe officielle Yamaha, et Pecco Bagnaia, qui fait figure de favori avec la Ducati après une fin de championnat impressionnante.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Binder a eu l'impression de revivre une saison de rookie en 2021
Article précédent

Binder a eu l'impression de revivre une saison de rookie en 2021

Article suivant

Forcada : "Quartararo s'est préparé mentalement pour ne pas échouer"

Forcada : "Quartararo s'est préparé mentalement pour ne pas échouer"
Charger les commentaires