Luca Marini "très proche" d'une confirmation chez VR46

L'annonce de l'arrivée de Luca Marini dans le team VR46, l'équipe de Valentino Rossi, est imminente. Le jeune italien est ravi de disputer sa première saison en MotoGP en partageant les circuits avec son demi-frère, qu'il voit comme une "inspiration".

Luca Marini "très proche" d'une confirmation chez VR46

Trois places restent à attribuer sur la grille 2022 du MotoGP, une dans l'équipe RNF, nouveau nom du team Petronas SRT, et les deux de VR46, qui va faire son arrivée dans la catégorie reine. La structure créée par Valentino Rossi tarde à dévoiler les contours de son projet. Seul l'accord avec Ducati a été officiellement confirmé, tandis que la présence d'Aramco comme sponsor est un véritable feuilleton, les responsables du pétrolier saoudien n'ayant pas encore fait d'annonce quant à leur implication.

Concernant ses pilotes, VR46 a l'intention de promouvoir deux membres de la Riders Academy de Rossi. Un temps proche de SRT, Marco Bezzecchi devrait bien être l'aventure, en provenance de l'équipe VR46 en Moto2, et il ne fait aucun doute que Luca Marini, qui dispute sa première saison en MotoGP cette année en portant déjà les couleurs de VR46 dans le team Avintia, pilotera une Desmosedici de la formation italienne.

"On est très proches de la confirmation et de l'annonce pour la saison prochaine", a déclaré le rookie au site officiel du MotoGP, convaincu du projet mis en place par son demi-frère : "Ça sera intéressant. Je suis très content de la situation pour la saison prochaine. Je pense que tout VR46 fait un très bon travail pour que les choses se passent bien. Ils veulent également être bons et rapides en MotoGP, comme en Moto2. Je pense qu'on peut atteindre cet objectif."

Rossi est "une inspiration" pour Marini

Avant de rouler pour l'équipe de Valentino Rossi en 2022, Luca Marini a encore quatre Grands Prix à partager avec lui en piste. Dix-huit années séparent les deux hommes et Marini a pu suivre la carrière de son aîné de l'intérieur depuis son enfance, avant de gravir les échelons et de devenir vice-Champion du Moto2 avec VR46 la saison passée.

Présent dans la même catégorie que Rossi uniquement pour la saison 2021, Marini veut profiter au maximum de sa riche expérience du haut niveau : "J'essaie de beaucoup apprendre de mon frère. Quand j'étais plus jeune, j'étais dans le garage avec lui, à essayer de comprendre son travail avec son équipe."

"J'aime beaucoup me battre avec lui, et aussi en essais quand on est en piste en même temps. On essaie un peu de s'entraider. Actuellement, on a un rythme similaire en piste donc c'est plus facile de se retrouver, en course aussi. On a toujours de bonnes bagarres. J'aime être son frère et avoir quelqu'un comme lui à mes côtés. En dehors des circuits, c'est une personne incroyable qu'on peut prendre pour inspiration, donc c'est bien."

Luca Marini ne se repose pas que sur Valentino Rossi cette année. Chaque séance lui permet d'apprendre des pilotes plus expérimentés ou spécialistes de certains tracés : "Dans les premières courses que j'ai disputées en MotoGP, j'ai compris qu'on pouvait apprendre de tous les pilotes. À chaque fois qu'on suit quelqu'un, on peut apprendre, parce que c'est incroyablement rapide. Quand on suit quelqu'un, il faut garder les yeux ouverts et comprendre s'il fait quelque chose dans un virage. Parfois, un pilote a quelque chose de particulier sur une piste et il est très à l'aise, donc si on a la possibilité de le suivre, c'est bien."

Lire aussi :

partages
commentaires
Mentalement comme sportivement, Márquez réapprend à aborder les GP

Article précédent

Mentalement comme sportivement, Márquez réapprend à aborder les GP

Article suivant

Bagnaia conscient qu'il ne battra pas Quartararo à la régulière

Bagnaia conscient qu'il ne battra pas Quartararo à la régulière
Charger les commentaires