Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"
Prime
MotoGP Interview

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Par :

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

Lucio Cecchinello, 51 ans, a gardé le physique affûté de sa carrière de pilote, mais c'est en tant que directeur d'équipe et patron d'entreprise qu'il continue à arpenter les paddocks, à la tête du team LCR, créé en 1996. Devenue l'une des structures les plus anciennes à évoluer en MotoGP, l'équipe est le partenaire de choix de Honda, qui ne confie qu'à elle ses motos satellites. Incontournable désormais, elle continue de résister aux remous du championnat et du monde en semblant toujours avoir la capacité à sortir la tête de l'eau, quelles que soient les difficultés rencontrées.

Revenu en 2018 à un line-up de deux pilotes grâce au soutien de son constructeur et au programme de promotion des jeunes espoirs asiatiques, le team LCR fête cette année ses 25 ans d'existence. Un anniversaire que bien des équipes, pour ne pas dire des entreprises tous domaines confondus, aimeraient connaître. Mais un cap qui correspond aussi à une nouvelle crise économique, engendrée par la pandémie de COVID-19 en 2020 et que Lucio Cecchinello traverse grâce à l'association salvatrice d'une bonne gestion, de la chance et la reconnaissance qu'il sait devoir aux organisateurs du championnat. C'est de ce présent quelque peu mouvant qu'il a parlé avec Motorsport.com, mais aussi de l'avenir qu'il imagine pour le MotoGP.

partages
commentaires

Joan Mir espère un "nouveau championnat" après la pause

Joan Mir est convaincu que Suzuki peut vivre une deuxième partie de saison meilleure que la première, grâce à plusieurs nouveautés.

Qui est Aramco, le sponsor de VR46 qui bat les géants Apple et Amazon ?

La société Saudi Aramco fera une entrée remarquée en MotoGP lors de la saison 2022, puisqu'il s'agira du sponsor principal de l'équipe VR46 dirigée par Valentino Rossi. Mais de quoi s'agit-il au juste ?

MotoGP
31 juil. 2021

Pour Bagnaia, ce n'est pas Yamaha qui domine mais Quartararo

Devancé de 47 points par Fabio Quartararo alors que le MotoGP s'apprête à passer le cap de la mi-saison, Pecco Bagnaia salue le niveau très élevé atteint par le Français.

MotoGP
31 juil. 2021

Pour Petrucci, Gardner et Fernández méritent d'être en MotoGP

Danilo Petrucci sait faire la part des choses entre ses difficultés avec la KTM et le mérite des deux jeunes pilotes attendus chez Tech3 la saison prochaine.

MotoGP
30 juil. 2021

Dovizioso a "beaucoup aidé" Aprilia avec ses tests

Malgré la discrétion qui règne sur les essais privés menés par Andrea Dovizioso avec Aprilia, ceux-ci apportent un réel bénéfice, selon le responsable technique de Noale.

MotoGP
30 juil. 2021

Bezzecchi courtisé par VR46 et Petronas : "Un choix difficile"

De plus en plus proche d'un passage en MotoGP, Marco Bezzecchi pourrait être promu par VR46, mais il intéresse aussi le team Petronas SRT. Voilà qui pourrait s'avérer utile si Valentino Rossi devait lui-même compléter le line-up de son équipe...

MotoGP
29 juil. 2021

Ducati voit le "verre à moitié plein" mais doit encore progresser

Davide Tardozzi se satisfait de la première moitié de saison de Ducati, qui a vu le constructeur mieux exploiter le pneu arrière, mais il estime que des "points faibles" subsistent et espère qu'ils seront corrigés avant la fin de l'année.

MotoGP
29 juil. 2021

Le retour de Márquez n'a pas stoppé la multiplication des vainqueurs

Le retour de Marc Márquez à la compétition n'empêche pas le nombre de vainqueurs différents en MotoGP de rester élevé, à en juger par les scores des neuf premières courses de cette saison 2021.

MotoGP
28 juil. 2021
360 km/h attendus au Mugello : la sécurité est-elle en question ?

Article précédent

360 km/h attendus au Mugello : la sécurité est-elle en question ?

Article suivant

EL1 - Viñales devance Zarco au Mugello, Quartararo et Miller discrets

EL1 - Viñales devance Zarco au Mugello, Quartararo et Miller discrets
Charger les commentaires