Présentations MotoGP 2017
Dossier

Présentations MotoGP 2017

Luigi Dall'Igna - Plus "d'excuses ni d'alibis" pour Ducati

partages
commentaires
Luigi Dall'Igna - Plus
Par : Willy Zinck
20 janv. 2017 à 17:32

À l'occasion de la présentation de la future livrée de la Desmocedici GP17, le directeur de Ducati Corse a exposé ses objectifs pour 2017. Et avec Lorenzo dans ses rangs, le titre doit être une priorité pour la marque italienne.

Gigi Dall'Igna, directeur général Ducati Team
Cristian Gabarrini, crew chief Ducati Team, Gigi Dall'Igna, Directeur Général Ducati Team
Gigi Dall'Igna, Directeur général Ducati Corse
Gigi Dall'Igna, Ducati Team
Gigi Dall'Igna, Manager Général de Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
La livrée de la Ducati Desmosedici GP17
La livrée de la Ducati Desmosedici GP17
La livrée de la Ducati Desmosedici GP17

Après plusieurs années difficiles, Ducati a retrouvé le chemin du succès en 2016, parvenant par deux fois à décrocher la victoire. D’abord en Autriche sur le Red Bull Ring, par le biais d’Andrea Iannone emmenant un doublé devant son coéquipier Andrea Dovizioso, puis en Malaisie grâce à un succès de ce dernier.

Du jamais vu depuis la saison 2010, lorsque l’Australien Casey Stoner, qui est aussi le dernier pilote Ducati à avoir été titré, avait remporté trois manches du championnat, la dernière à Phillip Island en Australie.

Ce retour au premier plan de la marque de Borgo Panigale doit beaucoup à un homme, Luigi Dall’Igna, arrivé en 2013 comme directeur général de Ducati Corse, et qui a procédé à une refonte en profondeur du team. "L’année 2016 s’est terminée de manière très positive", explique-t-il. "Ce fut une année où nous avons renforcé et optimisé notre croissance du point de vue technique et ingénierie, nous avons réussi à gagner deux courses, nous nous sommes battus pour monter sur le podium à chaque fois."

Des atouts à faire valoir

Troisième au général en 2016, beaucoup de travail reste tout de même à accomplir avant de voir Ducati remporter le titre, chose qui n’est plus arrivée depuis 2007. Mais la marque transalpine a de solides atouts à faire valoir face à la concurrence. "Ce fut une belle année, intéressante, et faite de défis. Nous avons été capables de mettre en valeur certains aspects […], l’aérodynamique et le moteur qui ont été deux forces clés pour nous. Nous avons aussi eu des retards à combler, et c’est sur cela que nous avons concentré toute notre énergie et notre attention avec les développements de cet hiver."

Il faudra pourtant composer en 2017 avec le retrait des ailerons, apparus sur les imposants carénages des Desmocedi en 2015 afin d’augmenter le niveau d’appuis des motos, et contrer le phénomène de wheelie pour maximiser la transmission de puissance au sol.

Toutes les équipes de Bologne s’activent donc pour compenser la perte de cet avantage compétitif sur la GP17, dont la version finale ne sera dévoilée que lors de la manche inaugurale du prochain exercice, lors du Grand Prix du Qatar du 24 au 26 mars prochains.

Un travail de longue haleine qui n’inquiète pas outre mesure Dall’Igna, alors que le plan de marche pour la nouvelle Desmocedici est jusqu’ici respecté. "Pour la première fois que je suis à la tête de Ducati Corse, nous avons réussi à avoir une nouvelle moto disponible au roulage à Valence, juste après la course", se réjouit l’Italien. "Nous voulions juste nous assurer que la moto n’avait pas de problèmes […] dont il aurait été impossible de se débarrasser durant la saison. Ce fut un incroyable point de départ, nous avons beaucoup de développements et d’optimisations de prévus, nous débuterons la semaine prochaine avec Pirro et Stoner, nos deux pilotes essayeurs, ensemble avec nos pilotes officiels. Puis nous aurons Sepang, Phillip Island et le Qatar."

À la différence de Yamaha hier, qui a lancé en bonne et due forme sa nouvelle machine pour 2017, la YZR-M1, Ducati s’est contenté vendredi de présenter la nouvelle livrée de sa future moto. Signe d’un retard dans le développement ? Luigi Dall’Igna explique ce décalage par le travail et le soin apportés à la GP17. "Au Qatar, je suis sûr que nous aurons l’opportunité de réellement révéler la nouvelle moto de 2017. Beaucoup de développements, en priorité au niveau de nos points faibles. Nous n’avons négligé ni laissé de côté aucune zone. Je sais que nos concurrents vont aussi essayer d’améliorer leurs motos, donc […] nous devons améliorer notre machine dans le moindre petit détail."

Retrouvailles avec Lorenzo

Pour tenter de remporter le titre à court terme, Ducati mise donc sur une mise au point technique studieuse, mais aussi sur un duo de pilotes renouvelé, avec l’arrivée de Jorge Lorenzo. Une sorte de retour vers le futur pour le directeur de Ducati Corse, puisque les deux hommes ont déjà œuvré ensemble lorsque l’Espagnol évoluait en 250cc chez Aprilia.

Avec deux titres à la clé, qui ont permis au Majorquin d’accéder au MotoGP en 2008. "Lorenzo est un quintuple champion du monde, et nous avons gagné ensemble deux championnats", rappelle Dall’Igna. "C’est bon, ça nous donne tellement plus d’énergie, de confiance et une incroyable estime et du respect."

"Le fait de retrouver Lorenzo nous donne plus d'énergie et de confiance"

Alors, avec un tel talent dans l’équipe, l’Italien ne voit plus d’autres alternatives que le titre pour son équipe. "La seule chose que nous ayons à faire est de gagner le championnat. Il n’y a pas d’excuses, pas d’alibis. Nous n’aimons pas les excuses – l’une des raisons clés pour laquelle nous avons décidé d’engager Lorenzo. Je crois qu’une équipe qui veut gagner a besoin de se débarrasser de toutes ces excuses. Nous avons changé notre état d’esprit, nous avons le bon état d’esprit […]. Ce ne sera pas facile, je sais que nos concurrents sont si forts pour ce qui est de leurs nouvelles motos, ils ont des éléments de grandes qualités dans leurs équipes, mais nous sommes ici pour essayer."

L’équipe sera-t-elle donc au niveau de ses ambitions ? Premiers éléments de réponse dans quelques semaines.

T-shirt Ducati Corse 2016 avec logo
T-shirt Ducati Corse 2016 avec logo, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Le trophée du meilleur GP 2016 remis à l’Autriche

Previous article

Le trophée du meilleur GP 2016 remis à l’Autriche

Next article

Dovizioso "vraiment excité à l'idée de travailler avec Lorenzo"

Dovizioso "vraiment excité à l'idée de travailler avec Lorenzo"