Malade et très diminué, Martín a conquis le titre de meilleur rookie

Jorge Martín n'a presque pas dormi de la nuit et n'a rien mangé de la journée mais il a réussi à prendre la deuxième place au GP de Valence.

Malade et très diminué, Martín a conquis le titre de meilleur rookie

Jorge Martín s'est classé à la deuxième position alors qu'il était très diminué physiquement à Valence. Malade depuis samedi soir, le poleman craignait de ne pas pouvoir prendre la piste et de rejoindre Marc Márquez et Pol Espargaró sur la liste des pilotes ayant déclaré forfait.

Il a finalement pu se battre avec Pecco Bagnaia et même s'il n'a pas pu contenir le pilote italien, le résultat est plus que satisfaisant puisqu'il lui permet de prendre l'avantage sur Enea Bastianini au championnat et de finir la saison avec le titre de meilleur rookie, alors qu'il dû manquer quatre courses en raison d'une blessure sérieuse en début de saison, conséquence d'une chute à Portimão.

"Cette nuit, de 22h00 à 5h00, je n'ai pas dormi, je n'ai fait que vomir", a déclaré le pilote Pramac dans le parc fermé une fois la course terminée. "C'était difficile, je pensais que je ne pourrais pas prendre le départ. Mais merci aux médecins, à Angel Charte, à toute la Clinica Mobile, ils m'ont beaucoup aidé. Ce qui me faisait peur, c'est que je n'ai pas mangé depuis hier midi. Une course de MotoGP, c'est vraiment physique. J'ai fait de mon mieux."

Malgré cette nuit chaotique, Martinator a pris un excellent envol et il a longtemps mené, Bagnaia n'ayant pris la tête que quand la course est entrée dans sa deuxième moitié. Il est resté au contact de l'homme fort de la fin de saison mais n'a jamais pu l'attaquer à nouveau, devant plutôt se méfier de la deuxième Ducati officielle, celle de Jack Miller. Martín a pu contenir l'Australien jusqu'au drapeau à damier, mais il a ensuite dû renoncer à participer à la conférence de presse, étant trop diminué.

"J'étais vraiment concentré, je n'ai pas fait d'erreur. Dans les derniers virages, Jack attaquait énormément. Je me suis donné à 100% dans le dernier tour. La deuxième place, c'est incroyable. Ma première deuxième place de l'année. C'est très bien, je suis très content pour l'équipe. Finir la saison comme ça, avec un podium, c'est incroyable. C'est une motivation pour la suite."

Lire aussi :
partages
commentaires
Rossi fier de sa dernière course : "J'ai voulu être pilote jusqu'au bout"
Article précédent

Rossi fier de sa dernière course : "J'ai voulu être pilote jusqu'au bout"

Article suivant

Valentino Rossi nommé Légende du MotoGP

Valentino Rossi nommé Légende du MotoGP
Charger les commentaires