Retour de Márquez : Aleix Espargaró surpris par l'emballement médiatique

Aleix Espargaro ne voit pas dans les performances de Marc Márquez à Portimão un exploit, estimant que la catégorie a peu évolué depuis la blessure de l'Espagnol. Johann Zarco est l'un des rares pilotes surpris que Márquez soit déjà performant.

Retour de Márquez : Aleix Espargaró surpris par l'emballement médiatique

Marc Márquez a fait forte impression depuis le début du week-end à Portimão, pour son retour en MotoGP après neuf mois d'absence. Dans le top 10 à chacune des deux premières séances, le Catalan a légèrement marqué le pas avec le 15e temps en EL3, qui l'obligera à passer par la Q2, mais les différentes chutes en fin de séance ne lui ont pas permis d'améliorer son chrono. Ce retour remarqué n'émeut cependant pas Aleix Espargaró, pour qui les performances réalisées par Márquez ce week-end n'ont rien d'étonnant, peu de choses ayant changé en MotoGP durant sa convalescence.

"Sincèrement, je ne suis pas très impressionné par ce qu‘il a fait", a assuré le pilote Aprilia vendredi. "À mon avis, c’est le meilleur pilote de l’Histoire et l’an dernier, dans le dernier tour qu’il a fait avec cette moto à Jerez, il était dans une classe à part, beaucoup plus rapide que les autres. Il est de retour, certes après plusieurs mois, mais avec la même moto, avec des pneus très similaires, avec la même équipe, après beaucoup de temps à piloter la même moto, donc à quoi vous attendiez-vous ? Qu’il finisse 20e ? Pas moi. Pour moi c’est toujours Marc."

"Sans vouloir manquer de respect, [je suis] loin [d'être surpris]", a ajouté Espargaró. "J’ai l’impression que vous, les journalistes, êtes en train d’en faire tout un foin, comme si il était revenu avec une jambe en moins, un bras en moins et qu’il était en train de piloter en tongs ! C’est Marc Márquez. C’est la même moto et à cause du COVID-19, ni lui ni personne d’autre n’a pu la faire évoluer. Donc oui, ça fait neuf mois qu’il n’a pas touché une moto, mais je ne sais pas... Il est évident que ce qu’il a fait est difficile, il a été à l'arrêt longtemps, psychologiquement ça a dû être encore plus difficile que physiquement. Mais Márquez a toujours été l'un des pilotes les mieux préparés et, en cas de blessure, une bonne préparation joue en votre faveur."

Lire aussi :

D'autres pilotes s'attendaient à ce que Marc Márquez retrouve rapidement un bon niveau, à l'image de Fabio Quartararo, néanmoins épaté par la prestation du pilote Repsol Honda vendredi. "Je m'attendais à ça, parce qu'on sait à quel point il est fort mentalement et à quel point il connaît la Honda", a souligné le Français. "De l'extérieur, ça donne l'impression qu'il roulait déjà [jeudi]. C'est assez impressionnant et il va maintenant pouvoir se montrer de plus en plus rapide. On semble avoir retrouvé Marc exactement tel qu'il était quand il est parti." 

L'opinion de Jack Miller est identique. "Je m'y attendais", a-t-il confié. "Il a fait des tests ici, certes avec une moto moins bonne, mais il a roulé. On sait tous qu'il est extrêmement talentueux. [...] Ça parait facile, même [vendredi], et je pense qu'il avait une certaine marge." Le pilote Ducati partage la joie de Márquez : "J'ai moi aussi souri quand je l'ai vu sourire dans le garage, parce que je sais ce que ça signifie pour lui et pour nous tous. C'est ce qu'on aime et quand on en est privé pendant neuf mois, je pense que ce n'est pas facile, surtout avec toute la convalescence. C'est bien qu'il soit de retour ici, à faire ce qu'il aime. Je pense que c'est bien pour nous tous qu'il soit là, ça va hausser notre niveau."

Comme les autres pilotes, Brad Binder n'est "pas vraiment" étonné de voir Márquez réaliser déjà de bons chronos, si bien qu'il en avait fait un défi avec ses mécaniciens avant le début du week-end : "J'avais parié avec mon équipe qu'il serait dans le top 3 dans la première séance, et il était troisième ! Je m'attendais à ce qu'il soit super fort."

Lire aussi :

Johann Zarco est l'un des rares pilotes surpris par ce dont Marc Márquez est capable ce week-end puisque le Français estimait avant le début du week-end que le pilote Repsol Honda aborderait Portimão comme un simple round d'observation avant de monter en puissance à Jerez. "C'est fort", a résumé le leader du championnat. "Du peu que j'ai vu [vendredi] matin, quand j'étais dans le box et qu'il était encore en piste, tu sens qu'il n'a rien perdu de son aisance. C'est beau à voir."

"Apparemment, le bras tient correctement. C'est beau. Il n'est pas huit fois Champion pour rien ! Il a une adaptation et une aisance sur la moto immédiates, et ça c'est beau à voir. Mais clairement, je pense qu'il est mieux que ce que j'imaginais. Je pensais qu'il allait la jouer plus cool ici pour revenir fort à Jerez. Mais déjà, s'il ne la joue pas cool ici, à mon avis à Jerez ça va être fort !"

Avec Marc Michon et Léna Buffa

partages
commentaires

Related video

Troublé par les commentaires, Miller s'est coupé des réseaux sociaux

Article précédent

Troublé par les commentaires, Miller s'est coupé des réseaux sociaux

Article suivant

EL4 - Fabio Quartararo encore en tête, grosse chute pour Pol Espargaró

EL4 - Fabio Quartararo encore en tête, grosse chute pour Pol Espargaró
Charger les commentaires