Marc Márquez en colère après une chute "inattendue"

Marc Márquez pensait que la situation était "sous contrôle" avant sa chute en EL2 au GP d'Aragón, et il craignait que ses essais soient compromis. Malgré tout performant, l'Espagnol reste prudent pour la suite du week-end.

Marc Márquez en colère après une chute "inattendue"

L'agacement de Marc Márquez a immédiatement été perceptible après a chute en EL2. Alors qu'il profitait de l'aspiration de son frère Álex, le sextuple Champion du MotoGP est arrivé trop vite au virage 16 et il a été piégé en sortant de la trajectoire. Après une longue glissade, Márquez s'est très vite relevé mais il était frustré de voir son programme d'essais compromis.

"La chute a un peu changé le plan", explique le #93. "Le but était d'utiliser le pneu tendre dans les deux premiers relais pour voir la distance de la course. On a testé le dur à l'arrière dans un autre relais. Ça a modifié le plan de la séance mais pas du week-end, parce qu'on avait déjà compris des choses."

"J'étais en colère après la chute, parce que je sentais que c'était sous contrôle. Je suis sorti large et je me suis dit 'OK, abandonne [le tour] parce que ce ne sont que des essais' mais en passant dans la partie sale, j'ai perdu l'avant et ça m'a mis en colère. Je savais que je n'allais pas pouvoir respecter le programme et c'était une situation où je sentais que c'était sous contrôle. J'ai perdu l'avant à un moment inattendu."

Lire aussi :

"J'ai renoncé [à rester au contact] mais ça m'a mis hors trajectoire", ajoute-t-il. "Je suis sorti large mais je ne voulais pas attaquer. J'ai probablement fait ça 100 fois dans ma carrière et ça a toujours fonctionné : on sort très large puis on revient. Mais ça n'a pas marché et je suis tombé. La vitesse était assez élevée mais c'était une petite chute."

 

Marc Márquez est néanmoins "content" de sa journée, après avoir signé le meilleur temps dans la matinée, ce qui lui a permis de rester dans le top 10 au cumul des deux séances, et avec la satisfaction d'un bon chrono malgré un pneu qui avait bouclé 20 tours dans l'après-midi, à la suite de son retour en piste avec une nouvelle combinaison. Le Catalan craint cependant une baisse de forme pour la suite du week-end, en raison des limitations posées par un bras droit qui n'est toujours pas parfaitement remis.

"C'est vrai que je ne me sens pas mal sur cette piste", précise le leader de Honda sur le site officiel du MotoGP. "On devra voir dans quelle mesure je perdrai [en performance] au cours du week-end. Il y a eu une petite baisse entre les EL1 et les EL2. Je dois bien comprendre [la situation], j'ai juste essayé de faire une distance de course cet après-midi. J'ai attaqué sur un seul tour aujourd'hui, parce que je ne veux pas trop solliciter cette épaule. Mais en rythme de course, quand j'attaque les chronos viennent. C'est important pour dimanche."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Limité par un arm-pump, Zarco songe à l'opération

Article précédent

Limité par un arm-pump, Zarco songe à l'opération

Article suivant

Miller et Bagnaia impressionnés par leurs progrès en un an

Miller et Bagnaia impressionnés par leurs progrès en un an
Charger les commentaires