Marc Márquez : "Ma course a exactement suivi le plan"

Le GP des Amériques a suivi le déroulement que Marc Márquez espérait. En tête dès le premier virage, il a survolé la course et s'est offert son deuxième succès depuis sa blessure.

Marc Márquez : "Ma course a exactement suivi le plan"

Comme à chaque fois qu'il a été dans le coup depuis son retour à la compétition, Marc Márquez a tout fait pour minimiser ses chances avant le départ du GP des Amériques, refusant l'étiquette de favori malgré le très bon rythme de course qu'il avait affiché tout le week-end. L'épreuve a finalement tourné au récital, peut-être encore plus qu'au Sachsenring, où il avait également triomphé il y a trois mois, mais où une averse l'avait favorisé.

Cette fois, Márquez a imposé sa domination dès l'extinction des feux. Troisième sur la grille, l'Espagnol était déjà en tête au premier virage et c'est la dernière fois que ses adversaires ont été à son contact. Fabio Quartararo était déjà repoussé à plus de deux secondes à la mi-course, et finalement à 4"679 sous le drapeau à damier. Márquez rêvait d'un tel scénario et comptait sur la prudence du Français, contraint d'assurer de gros points dans l'optique du titre.

"Ma course a exactement suivi le plan : bien m'élancer, être en tête au premier virage, être lent dans les trois premiers tours, et après, quand le pneu se dégradait un peu, commencer à attaquer. C'est exactement ce que j'ai fait", s'est réjoui celui qui s'est offert son septième succès en huit départs à Austin une fois arrivé dans le Parc Fermé, avant de manger un donut sur le podium, comme il l'avait promis.

"J'ai vu que je creusais l'écart. Je roulais à un rythme constant et j'étais à l'aise. J'étais fatigué dans les derniers tours et c'était dur de rester concentré, mais Fabio était loin. Mon instinct me disait que Fabio ralentirait aussi parce qu'il joue le championnat."

Entre un Márquez qui s'offre son deuxième succès depuis sa blessure et un Quartararo plus que jamais proche de son premier titre en MotoGP, les deux premiers à l'arrivée quittent Austin le sourire aux lèvres : "Tout le monde est content sur le podium : moi pour la victoire, Fabio pour la deuxième place, peut-être pas Pecco [Bagnaia], mais je pense qu'il sera à nouveau très fort à Misano", a souligné le vainqueur du jour.

Lire aussi :

partages
commentaires
Championnat - Quartararo fait un pas vers le titre

Article précédent

Championnat - Quartararo fait un pas vers le titre

Article suivant

Mir comprend la colère de Miller mais pas sa pénalité

Mir comprend la colère de Miller mais pas sa pénalité
Charger les commentaires