Marc Márquez désigne Lorenzo comme la menace majeure

Les États-Unis, c’est un peu la chasse gardée de Marc Márquez. On rappellera en effet que si Honda a remporté les onze dernières courses MotoGP sur le sol américain, les six dernières ont été concrétisées par l’homme de Cervera qui n’a jamais connu la défaite chez l’Oncle Sam. Le double Champion du Monde du HRC revendique par ailleurs quatre réalisations sur le Brickyard, dont deux en MotoGP et deux autres en Moto2. Autant dire qu’il est l’homme à battre.

Sans doute, mais pour cette édition dans l’Indiana, c’est à Jorge Lorenzo que l’équipier de Dani Pedrosa a attribué ce statut. Et il faut dire que ce dernier a aussi des arguments avec le record du nombre de podiums sur le site, synonyme d’un total de six. Mais il est surtout celui qui vire en tête au terme de la première joute de ce dixième rendez-vous de la saison. Pour trois millièmes certes, mais avec déjà un rythme affiché avec des pneus usés qui laissent à penser que le marteau est de retour.

"C’était le premier jour après la trêve estivale et je pense que tout compte fait, il s’est bien déroulé" a commenté MM93. "Je me sens bien sur la moto et c’est la chose la plus importante. La piste va gagner en adhérence, si bien qu’il nous faut continuer à travailler comme nous avons commencé." Le souci affiché par Marc Márquez a été un manque d’adhérence si bien que des évaluations ont été faites avec un pneu dur arrière, une gomme qui a aussi été mise à l’épreuve à l’avant.

Reste que ce préliminaire a apporté une certitude à l’officiel Honda : "Pour l’instant, Jorge semble être le plus dangereux mais demain, nous tenterons de nous rapprocher de lui." Ce qui veut dire sans doute lui prendre une première position seulement ratée de 3 millièmes.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Indianapolis
Sous-évènement Essais libres du vendredi
Circuit Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags gp des etats-unis, honda, hrc, indianapolis