Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Marc Márquez continue à entretenir le flou sur son avenir

Marc Márquez a une nouvelle fois tenu des propos énigmatiques sur son avenir, affirmant savoir où il roulera en 2024 et rappelant son contrat avec Honda... tout en confirmant avoir eu des contacts avec d'autres marques.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Marc Márquez va-t-il quitter Honda dès la fin de l'année ? Face aux difficultés grandissantes du constructeur, la question est posée depuis de longs mois et l'Espagnol rappelle sans cesse que son contrat le lie à la marque jusqu'à la fin de l'année 2024, sans jamais se montrer plus affirmatif sur sa présence.

Honda a semblé ouvrir la porte à un départ, et ces derniers jours, des rumeurs l'ont lié à l'équipe Gresini, où il pourrait rejoindre son frère Álex et surtout disposer de la Ducati, la meilleure machine du plateau, même s'il ne s'agit que d'un modèle vieux d'un an.

Márquez semble se jouer des spéculations qui l'entourent et dans une interview avec DAZN, diffuseur du MotoGP en Espagne, il a une nouvelle fois manié les mots avec prudence, évoquant seulement son contrat avec Honda... sans pour autant affirmer qu'il sera bien sur la moto japonaise l'an prochain. "Oui, je sais où je roulerai en 2024", a déclaré l'Espagnol. "À ce jour, j'ai un contrat avec Honda, mais ils associent mon nom à toutes les motos. Quelqu'un aura raison, n'est-ce pas ?"

Márquez a profité de cette interview pour confirmer certains contacts avec la concurrence, toujours en se montrant très prudent sur les mots employés : "Évidemment, il y a eu des approches. Quand on remarque que quelqu'un est dans un moment difficile, il y a évidemment des approches. Qu'elles viennent de l'une ou l'autre, qu'elles aient été repoussées ou pas, par respect envers toutes les marques, je ne dirai pas qui, comment, ou comment ça s'est passé. Mais il y a eu des contacts, naturellement."

Le test de Misano, moment décisif ?

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Marc Márquez

Si Marc Márquez a pris sa décision, pourquoi continue-t-il à tenir des propos aux interprétations multiples, voire opposées ? L'octuple Champion du monde cherche peut-être à temporiser et à attendre le test de Misano, prévu lundi, au cours duquel il testera un prototype proche de ce que Honda pourra lui fournir en 2024. Il dément en revanche faire de ce test l'échéance pour prendre une décision.

"Je n'ai jamais dit que mon avenir dépendait du test de Misano, ça n'est jamais sorti de ma bouche", a rappelé Márquez, confirmant néanmoins l'importance de cette journée pour savoir à quoi s'attendre l'an prochain : "A Misano, on commence un peu à voir le projet 2024, comment ça va se passer, si ça sera mieux ou pire. On commence à sentir comment 2024 va se passer. On doit continuer à travailler sur le projet pour trouver la meilleure solution, à tous les égards."

Malgré le flou qu'il est le premier à entretenir, Márquez souhaite en tout cas éviter des divisions chez Honda : "Quand on est dans une telle situation, il faut travailler ensemble, sinon il est impossible d'en sortir."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Espargaró libéré et reboosté par le Grand Prix de sa vie
Article suivant Un asphalte jugé "désastreux" mais pas dangereux à Barcelone

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse