Marc Márquez flirte avec Gresini en vue de la saison 2024

L'ambiguïté de Marc Márquez autour des questions entourant sa présence chez Honda la saison prochaine alimente les rumeurs l'envoyant sur une Ducati. Ses sponsors pourraient jouer un rôle déterminant.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Ce qui pouvait être qualifié de rumeur ces dernières semaines a pris du volume ce jeudi à Misano, où certains affirment que Marc Márquez a déjà pris la décision de quitter Honda un an avant la fin de son contrat. Speedweek, un média détenu par son sponsor Red Bull, affirme que l'Espagnol va rejoindre son frère Álex Márquez chez Gresini.

La possibilité de voir Márquez piloter la Ducati du team Gresini est réelle, et cela n'a rien de nouveau. Mais selon les informations de Motorsport.com, la situation est compliquée pour aboutir à un accord car ni Repsol ni Estrella Galicia, ses deux autres principaux partenaires, n'ont validé des clauses de départ avec Honda.

L'octuple Champion du monde a demandé à la marque japonaise de lui présenter un plan de recrutement de spécialistes des faiblesses actuelles de la moto, principalement dans l'aérodynamique et l'électronique. Alberto Puig, team manager de l'équipe officielle, a une semaine pour sélectionner ceux qu'il considère être les meilleurs choix et, lorsque cette liste sera prête, il la présentera à Márquez.

Le pilote comme son équipe ne pensent pas que le prototype qui sera évalué lundi à Misano et qui servira de base à la moto 2024 apportera les changements attendus. Il apparaît même que le moteur sera identique à celui utilisé cette saison. Stefan Bradl, le pilote d'essais de la marque, profitera en tout cas de sa présence en wild-card au Grand Prix de Saint-Marin pour tester des nouveautés dès vendredi.

Márquez assure ne pas avoir parlé d'un départ avec Honda

Marc Márquez est le premier à entretenir un certain mystère sur son avenir. Invité par deux fois jeudi à préciser où il roulera en 2024, il s'en est tenu à la même réponse que les derniers mois, sans en dire plus : "J'ai un contrat avec Honda pour l'an prochain", a-t-il lâché à deux reprises, provoquant les rires des journalistes qui savaient qu'ils n'en obtiendraient pas plus de sa part.

Le #93 a néanmoins assuré ne pas avoir discuté d'un départ avec Honda, estimant que cela ne pourrait avoir que des effets délétères : "Je n'ai pas évoqué cette question avec Honda. Je ne pense pas que ce serait bon pour le projet actuellement. Ils travaillent très dur et nous allons tester la nouvelle moto ici. Quand on a un contrat avec une marque, la pire chose à faire est de menacer de partir, tout pourrait exploser. Donc j'ai une mentalité constructive avec Honda, je cherche le meilleur pour le projet et actuellement, la meilleure chose est de travailler ensemble."

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Marc Márquez

"Je pense qu'ils ont la même interprétation parce qu'ils ne m'ont rien dit [sur la possibilité de rompre le contrat plus tôt que prévu]. On verra comment ça se passera ce week-end et comment ça se passera lundi pour continuer à construire et essayer d'avoir une meilleure moto pour 2024."

Gresini, une bonne équipe... surtout pour Álex Márquez ?

Assurant que ce test ne sera "pas crucial" pour déterminer son avenir, Marc Márquez s'est également exprimé sur le bien qu'il pense de l'équipe Gresini, une nouvelle fois en maniant les mots avec prudence et en l'associant surtout à ce qu'elle a apporté à son frère.

"C'est une équipe qui a une riche histoire, avec des motos très bonnes, où mon frère a trouvé le lieu qui lui convenait. Il est arrivé d'une situation différente, j'ai une histoire différente. Il s'en sort très bien avec Gresini, qui est une équipe familiale. Même si c'est mon frère, Álex recherche un environnement différent, mais l'équipe est très professionnelle, Álex est bon et Bastianini y a connu le succès l'an passé."

"C'est une équipe très professionnelle, mais c'est tout. Il y a beaucoup d'équipes très professionnelles dans le paddock et qui prouvent que toutes les équipes satellites peuvent jouer la victoire tous les week-ends."

Interrogé sur la possibilité de voir Marc Márquez à ses côtés l'an prochain, Álex Márquez a surtout douté de la possibilité que son contrat avec Honda soit rompu. "Ce sont les rumeurs que nous avons", a déclaré le cadet de la fratrie à Motorsport.com. "Il y a trois ou quatre courses, il allait piloter une KTM. Vous voyez ce que je veux dire ? Maintenant, il est 'certain' qu'il pilotera une Ducati... On verra."

"Il y a beaucoup, beaucoup de rumeurs autour de Marc [et Joan] Mir, mais ils ont des contrats. C'est difficile d'en sortir. On pourrait avoir [Augusto] Fernández ici, ou quelqu'un comme lui, plus que Mir ou Marc, parce que je pense qu'il est vraiment difficile de rompre un contrat en MotoGP."

Álex Márquez n'a en revanche pas exprimé de véritable doute sur la capacité de son frère à briller sur la Ducati : "Sincèrement, c'est sûr que s'il vient chez Ducati, il sera performant. C'est Marc, c'est un octuple Champion du monde, il n'a pas perdu sa vitesse, on la vu en Q1 à Montmeló. Mais ça ne sera pas facile, c'est sûr qu'il aurait besoin de temps."

Propos recueillis par Lewis Duncan

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent La diffusion des chutes en question après le GP de Catalogne
Article suivant Quartararo de retour sur les lieux de son titre : "Ça fait mal"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse