Marc Márquez furieux contre lui-même

C’est un Marc Márquez mécontent qui a fini des qualifications qui l’ont pourtant placé sur la première ligne du Grand Prix de Saint Marin. Avec sa Honda, il reste le clou récalcitrant au marteau de Lorenzo. Mais pour ça, il faut être parfait.

Et l’homme de Cervera regrette de ne pas l’avoir été. Ses tours pour la conquête de la pole position n’ont évidemment pas été mauvais puisque le voilà sur le second plot de la première rangée de la grille de départ mise en place sur le nouveau bitume du tracé de Misano. Mais celui qui affiche à présent 77 points de retard dans un championnat dont il commence seulement à faire le deuil ne se résignera jamais à jouer les secondes rôles. Son ambition, c’était la position de pointe du Grand Prix de Saint-Marin, et s’il estime avoir échoué dans son entreprise, c’est parce qu’il n’a pas su faire le tour parfait.

Je vais donner 100% pour prendre les 25 points de la victoire

Marc Márquez

"Je ne suis pas satisfait de mes qualifications. Je pense que j’aurais pu améliorer ma performance mais parfois, les choses ne vont pas dans la direction que vous avez souhaitée", a sobrement déclaré l’équipier d’un Dani Pedrosa quatrième. "Malgré tout, la chose importante est que nous partirons de la première ligne, de la seconde place, et que nous ne sommes qu’à une poignée de dixième de Lorenzo. Je m’attends demain à une dure bataille contre Jorge et Valentino mais aussi contre Dani qui a un bon rythme. Je vais donner 100% pour prendre les 25 points de la victoire."

Voilà les duellistes d’Iwata pour le titre prévenus. Surtout que le double Champion du Monde du HRC n’a plus rien à perdre. Pour autant, ce ne sera pas simple. Car de son côté, Dani Pedrosa a livré la réalité vécue au guidon de la RC213V : "On lutte plus sur la Honda que sur la Yamaha et la Ducati. La Yamaha prend l‘avantage dans les sorties de courbes sur les rapports intermédiaires alors que la Ducati prend l’avantage lorsque l’on monte du troisième au sixième rapport."

Un bilan qui ne laisse, en fait, pas beaucoup d’avantages propres à la Honda. Le HRC avait fait des tests sur le nouvel enrobé de Misano contrairement à la concurrence. Une connaissance du terrain qui ne s’est pas ressentie sur la performance des machines de Tokyo. Enfin, lors de la conférence de presse, Marc Márquez a reconnu qu’il avait essayé un nouveau bras oscillant lors des séances libres. Sans grand succès. Dure saison pour Honda.    

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Sous-évènement Qualifications
Circuit Misano
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags dani pedrosa, misano, rc213v