Marc Márquez sur la liste des inscrits pour le GP du Qatar

Repsol Honda a placé le nom de Marc Márquez sur la liste des engagés pour le Grand Prix du Qatar. Si cette décision illustre l'espoir de revoir rapidement le pilote espagnol en piste, elle ne garantit en rien qu'il sera bel et bien au départ à Losail.

Marc Márquez sur la liste des inscrits pour le GP du Qatar

Le retour tant attendu de Marc Márquez se concrétisera-t-il au Grand Prix du Qatar ? Toujours convalescent après sa fracture, conséquence d'une chute au Grand Prix d'Espagne 2020, le sextuple Champion MotoGP a dû faire l'impasse sur les tests de Losail, qui ont débuté le week-end dernier et se concluront cette semaine. Dans une vidéo publiée lundi, Márquez s'est une nouvelle fois montré rassurant sur l'état de son bras droit, estimant pouvoir "bientôt piloter" une moto, même s'il entend dans un premier temps remonter sur une machine moins puissante que sa Honda RC213V.

Les premiers essais du Grand Prix du Qatar sont prévus le 26 mars, dans un peu plus de deux semaines, et rien ne garantit que Márquez sera apte à retrouver sa moto avant cette échéance. Le team Repsol Honda a néanmoins envoyé un signal positif en plaçant le nom de son pilote sur la liste des engagés. Ce qui est habituellement une formalité administrative, à laquelle les équipes devaient se conformer dimanche, apparaît cette fois comme un espoir de revoir Márquez reprendre la compétition dès le lancement de la saison.

Un espoir seulement car à ce jour, ni Honda ni Márquez n'ont confirmé une date de retour en piste et la présence du champion espagnol sur la liste des inscrits ne garantit en rien son engagement en piste, un changement de pilote étant possible jusqu'à deux heures avant le début des qualifications pour la catégorie MotoGP.

Lire aussi :

En cas d'absence prolongée de Marc Márquez, l'intérim devrait à nouveau être assuré par Stefan Bradl, pilote d'essais de Honda. L'Allemand est cependant au cœur d'une polémique car plusieurs équipes rivales s'étonnent qu'il ait pu cumuler des rôles de titulaire l'an dernier, en remplaçant Márquez dans 12 des 14 courses du calendrier, et de pilote d'essais, participant ainsi à plusieurs tests hors des courses, ce qui était interdit pour les autres pilotes engagés en course par les marques ne disposant pas des concessions règlementaires.

Le sujet a été évoqué lors d'une réunion au cours de laquelle toutes les équipes étaient représentées au Qatar, mais elles n'ont pas encore annoncé si un consensus a été trouvé pour limiter le nombre de courses auxquelles un pilote d'essais peut participer en remplacement d'un titulaire blessé.

partages
commentaires
Entre "stress" et "surpilotage", Pol Espargaró est en quête de repères
Article précédent

Entre "stress" et "surpilotage", Pol Espargaró est en quête de repères

Article suivant

Les débutants de Ducati satisfaits de leurs premiers essais

Les débutants de Ducati satisfaits de leurs premiers essais
Charger les commentaires