Márquez : "L'un des moments les plus importants de ma carrière"

Lui-même craignait que ce soit impossible, et pourtant Marc Márquez a bel et bien réussi à remporter en Allemagne sa première victoire depuis sa blessure.

Márquez : "L'un des moments les plus importants de ma carrière"

Près d'un an après la mise sur pause brutale de sa carrière alors qu'il était au sommet de son art, Marc Márquez a réalisé l'impossible ce dimanche en remportant sa première victoire. Vingt-et-une courses se sont écoulées depuis son succès précédent, signé lors du dernier Grand Prix de 2019, il y a 581 jours, ce qui était également la dernière victoire en date de Honda avant que ne s'ouvre cette période si complexe pour le pilote comme pour son constructeur. Mais ce Grand Prix d'Allemagne était un rendez-vous particulier, et le #93 ne l'a pas manqué.

Avec le retour du MotoGP au Sachsenring, Márquez revenait en effet dans son jardin, lui qui n'y avait plus manqué ni une pole position ni une victoire sur place depuis dix ans, quelle que soit la catégorie. Pour autant, il n'avait eu de cesse de tempérer les attentes en rappelant que sa condition physique restait précaire, même deux mois après son retour à la compétition. Samedi, il a laissé filer la pole, pour laquelle d'autres se sont battus, et s'est focalisé sur son propre objectif : se placer en deuxième ligne. Et il l'assurait, sa série de victoires allait prendre fin.

Mais il n'avait pas dit son dernier mot. Sa chance n'était pas envolée et dimanche, à 14h, il a tout fait pour la saisir. Bien parti à l'extinction des feux, il s'est placé dans la roue d'Aleix Espargaró, auteur du holeshot, puis l'a dépassé à la fin du premier tour. Attaqué par le pilote Aprilia au tour suivant, il a repris l'avantage avec une manœuvre identique dans le virage 13. À partir de là, il n'allait plus lâcher les commandes.

Les chances de victoire étaient faibles, mais je me suis dit que si les conditions étaient parfaites j'allais essayer.

Marc Márquez

"C'est l'un des moments les plus importants et les plus difficiles de ma carrière", a commenté Marc Márquez à l'arrivée, tentant en vain de refouler ses larmes pour décrypter sa performance. "Aujourd'hui, je savais que j'avais une grande opportunité. Ça n'était pas facile mentalement parce que j'arrive d'une situation difficile, j'ai enchaîné trois zéros, mais je me suis dit que c'était mon jour. Avant de venir ici, j'avais dit que j'allais essayer de me battre pour le podium et d'être proche des meilleurs. Les chances de victoire étaient faibles, mais je me suis dit que si les conditions étaient parfaites j'allais essayer."

 

En tête dès le début d'une course de 30 tours, Márquez devait tenir. Il a imprimé le rythme, plutôt lent, de ce marathon et a géré chaque situation, à commencer par l'arrivée timide de la pluie puis le retour d'un Miguel Oliveira perçu comme le favori.

"Quand j'ai vu quelques gouttes au quatrième ou au cinquième tour, je me suis dit que c'était ma course. À partir de là, j'ai attaqué, j'ai conservé le même rythme de course qu'avant", a-t-il raconté. "Même quand la deuxième averse a commencé, j'ai poussé encore plus fort et je me suis dit qu'il était temps de prendre des risques. Je l'ai fait dans ce tour, et une fois que ce moment a été passé, la deuxième course a commencé, avec Miguel. Il a poussé fort."

"C'était vraiment dur de rester concentré, parce que j'avais tous les souvenirs de cette année, tout ce que j'ai vécu qui me revenaient à l'esprit", a-t-il ajouté dans un nouveau sanglot. "Mais on l'a fait, et on le refera ! On vit une situation difficile, mais on va essayer de rester au même niveau."

Lire aussi :

partages
commentaires
Course - Marc Márquez retrouve la victoire avec autorité !
Article précédent

Course - Marc Márquez retrouve la victoire avec autorité !

Article suivant

Championnat - Quartararo creuse son avance en tête

Championnat - Quartararo creuse son avance en tête
Charger les commentaires