Márquez sent que Honda est sur la bonne voie avec son nouveau châssis

Marc Márquez estime que le châssis dont il dispose au GP des Pays-Bas offre enfin une "direction claire" à Honda pour l'avenir. Pol Espargaró perçoit également un progrès.

Márquez sent que Honda est sur la bonne voie avec son nouveau châssis

Honda a utilisé différentes versions de sa moto depuis le début de l'année. Takaaki Nakagami a plusieurs fois abandonné le châssis introduit cette année pour utiliser la spécification 2020, à Jerez et au Mans, avant de décider de rester sur le modèle le plus récent. Dans l'équipe officielle, Marc Márquez a préféré basculer sur une version plus ancienne quand il a fait son retour, une base familière lui permettait de prendre plus facilement ses marques après une longue absence.

Le #93 a testé différents concepts permettant de faire évoluer l'équilibre de sa machine dans le test post-course de Barcelone et Repsol Honda a apporté un nouveau châssis à Assen, qui a immédiatement donné satisfaction à son pilote vedette : "Je suis vraiment content du travail effectué par le HRC, parce que c'est la première fois que je sens du potentiel et une direction claire pour l'avenir", expliquait Márquez vendredi, après avoir découvert ce nouveau châssis. "Il a l'air de bien fonctionner. Dès que j'ai pris la piste, j'ai senti des choses différentes, dans le pilotage et dans la compréhension des choses. Globalement, je l'apprécie, mais il faudra une confirmation à l'avenir."

Márquez avait prévu de faire des comparaisons entre les différents châssis samedi mais après la lourde chute de vendredi, il ne se sentait pas capable d'apporter des informations pertinentes et il a décidé de conserver la nouvelle version pour l'intégralité du week-end : "On a passé toute la journée avec le nouveau châssis", a-t-il confirmé samedi soir. "Le plan initial était de faire une nouvelle comparaison mais j'ai dit à l'équipe 'Sincèrement, je ne suis pas prêt à faire des comparaisons de châssis, je suis juste sur la moto, je prends les trajectoires sans attaquer ou forcer sur le châssis comme je le veux'."

Lire aussi :

"Donc j'ai demandé à l'équipe celui qu'ils préféraient utiliser, ils ont dit le nouveau pour récolter des informations. Donc j'ai roulé avec le nouveau et je l'aurai [en course]. Je sens un bon potentiel et c'est mieux sur certaines portions de la piste. Honda travaille bien et c'est ce que je veux voir. Ils ont apporté un châssis qui fonctionne un peu mieux."

Pol Espargaró a fait moins de tours sur ce nouveau châssis depuis le début du week-end. Alors qu'il avait annoncé à l'arrivée du GP d'Allemagne son souhait d'être en piste avec le même matériel et les mêmes réglages que Marc Márquez afin d'être en mesure de faire des comparaisons directes, il a finalement préféré débuter le week-end avec la moto du Sachsenring, pour valider des changements de réglages testés préalablement à Barcelone, une approche qui a eu un certain succès puisqu'il a estimé que la journée de vendredi était sa meilleure au guidon de la Honda.

La pluie tombée vendredi après-midi a repoussé sa découverte du châssis à samedi mais Espargaró a lui aussi senti des progrès : "C’est plus stable, sur un circuit où les virages sont longs et rapides. On a gagné pas mal en stabilité, surtout à l'entrée [des virages]", a souligné le Catalan, incapable de dire si ce châssis a des points faibles : "Je ne sais pas, mes qualifications ont été de la merde, et je ne sais pas si c'est dû au châssis ou au choix des pneus. Je pense que c'est plus dû au choix des pneus."

Avec Chloé Millois

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Maverick Viñales envisage de quitter Yamaha en fin de saison
Article précédent

Maverick Viñales envisage de quitter Yamaha en fin de saison

Article suivant

Course - Quartararo sans concurrence, Viñales retrouve le podium

Course - Quartararo sans concurrence, Viñales retrouve le podium
Charger les commentaires