Marc Márquez peut toujours y croire

Le début de saison poussif semble derrière un Marc Márquez qui, depuis qu’il est remonté sur le châssis 2014 de la Honda RC213V, a récolté 70 points sur 75 possibles. Mais le tout fait encore 56 longueurs de retard sur un Valentino Rossi qui a certes été battu mais qui a bien limité les dégâts en montant sur un nouveau podium à Indianapolis. Le championnat n’est pas encore perdu pour l’homme de Cervera, mais ce dernier sait que s’il préserve l’espoir, il ne faut pas non plus se bercer d’illusion, si le destin ou son équipier ne lui donne pas un coup de main.

Une conjoncture qu’il reconnait : "Je ne peux que gagner des courses, ça, c’est de mon ressort. En revanche, je ne peux rien pour les autres résultats et les podiums comme ceux d’aujourd’hui avec Jorge et Valentino. Mais ça va, on est arrivé ici avec 65 points de retard et on en a maintenant 56. Nous nous rapprochons. Mais pour être honnête, ce sera très difficile."

Nous nous rapprochons. Mais pour être honnête, ce sera très difficile.

Marc Márquez

Même s’il reste encore 200 points à distribuer, l’équipier de Dani Pedrosa qui a terminé quatrième ce Grand Prix des Etats-Unis en s’inclinant dans le dernier tour face au Doctor a eu le temps d’observer le potentiel de la Yamaha : "Elles ont un très bon rythme et leurs deux pilotes sont très forts. J’ai suivi Jorge aujourd’hui et j’étais derrière Valentino à Assen. J’ai pu voir que leur moto sort très fort des virages. Il faudra continuer à travailler et notamment sur certains circuits."

Pour tout dire, MM93 pensait faire la décision bien avant les trois tours qui le séparaient du drapeau à damiers. Mais voilà : "Lors des essais, j’étais en mesure de rouler régulièrement dans les 1’32 au tour alors que Jorge semblait plus dans la zone des 1’33. Mais il a bien progressé. Je l’ai d’abord suivi avant de souffrir un peu à la mi-course. J’ai compris que ma chance était de le surprendre en fin de course avant de faire un écart. Et c’est ce que j’ai pu faire."

"Mon objectif est de remporter des courses et de me faire plaisir sur la moto. Brno est la prochaine étape. On verra. Si on souffre, on visera le podium." Après la victoire en Moto3, Honda a concrétisé en MotoGP inscrivant ainsi sa 700ème victoire en Grand Prix. Quant à Marc Márquez, il ne compte pas moins de cinq réalisations sur le tracé d’Indianapolis.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Indianapolis
Sous-évènement Dimanche : course
Circuit Indianapolis Motor Speedway
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Résumé de course
Tags gp des etats-unis, honda, hrc, indianapolis, motogp