Marc Márquez poursuit sa préparation à Portimão

Marc Márquez a encore pris le guidon d'une Honda RC213V-S sur le circuit de Portimão ce vendredi. À une semaine du début de la saison, Joan Mir, Fabio Quartararo et Johann Zarco sont convaincus que le champion espagnol sera au départ à Losail.

Nouvelle étape dans la préparation de Marc Márquez en vue de son retour à la compétition. De retour au guidon d'une minimoto il y a seulement six jours, le pilote espagnol a retrouvé mardi une grosse cylindrée, en roulant à Barcelone sur une Honda RC213V-S, le modèle de route dérivé de la machine utilisée par le constructeur en MotoGP. Ce vendredi, c'est sur le circuit de l'Algarve, théâtre du troisième Grand Prix de la saison, que Márquez a pris la piste, toujours avec cette machine.

La multiplication des séances d'essais de Marc Márquez rend son retour au Grand Prix du Qatar, programmé dans une semaine, de plus en plus probable. Huit mois et trois opérations après sa fracture de l'humérus, conséquence d'une chute en course au Grand Prix d'Espagne 2020, le sextuple Champion du MotoGP est enfin apte à enchaîner les tours grâce à une bonne convalescence depuis la dernière intervention, pratiquée au mois de décembre. Jusqu'à cette greffe osseuse, la calcification de l'humérus blessé à Jerez posait problème, des complications étant apparues à la suite de la casse de la première plaque posée sur l'os, conséquence d'une tentative de retour anticipé à la compétition, six jours seulement après la blessure.

Lire aussi :

Voyant les progrès de Marc Márquez ces derniers jours, ses rivaux sont convaincus que cette préparation intensive amorce le retour du Catalan à la compétition dès le week-end prochain. Márquez a fait un crochet par le Qatar le week-end dernier pour recevoir la première dose du vaccin contre le COVID-19 et Joan Mir, qui l'a croisé, n'a aucun doute : "On était dans le même hôtel, je l'ai vu à la salle de gym et je l'ai vu en forme", a déclaré le Champion du monde en titre dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com. "Oui, il sera [au départ au Qatar]."

Même son de cloche du côté de Fabio Quartararo, qui "pense" que Márquez sera bien sur sa Honda à Losail : "On ne sait pas vraiment quelle est l'évolution de son bras, mais c'est sûr qu'il en a un peu sous le coude", a précisé le Français durant un Facebook Live organisé jeudi par le Grand Prix de France, affichant sa certitude que le #93 retrouvera vite le rythme qu'on lui connaît : "On sait très bien que Marc a une grande expérience, il a été huit fois Champion du monde, six en MotoGP. Même s'il n'a pas fait de tests, il sera peut-être en difficulté le vendredi mais samedi et dimanche, on sait qu'il sera là. Je pense que c'est bien pour le championnat de voir qu'il revient. Il m'a beaucoup aidé la première année. Je l'ai pris comme lièvre, à essayer de le suivre, et ça m'a repoussé mes limites. Je pense que ce sera bien de le voir dès le début du championnat. Ça donne une motivation supplémentaire à pas mal de pilotes, moi y compris."

Lire aussi :

Johann Zarco est lui aussi convaincu que le leader de Repsol Honda sera sur la grille à Doha : "Il sera apte à pouvoir faire tout le week-end. Je l'espère pour lui parce que ça fait un bail qu'il attend", a rappelé le Cannois, affichant cependant un petit doute sur les conséquences de ce probable retour sur la suite de la convalescence de Márquez : "Ça pourra peut-être créer de nouveaux problèmes sur son os. C'est ce que j'imagine. Son caractère fait qu'il ne lâchera pas, mais c'est après coup que ça peut lui faire plus mal, si ça n'a pas bien cicatrisé. Vu que ça fait un moment qu'il est posé, il doit être correctement guéri."

Zarco n'a en revanche aucun doute sur la capacité de Márquez à retrouver son meilleur niveau : "Tous les pilotes sont bien rodés, on s'est fait une grosse année l'an dernier, on a fait quand même de bons essais, donc on est bien chauds et on a le rythme. Il a la capacité de reprendre le rythme rapidement, s'il n'est pas gêné par le bras. Même s'il a une petite gêne, je pense qu'il sera quand même au delà."

"Il n'a pas besoin de prouver qu'il est un pilote rapide", a ajouté Zarco. "Il est huit fois Champion du monde. Il était le meilleur jusqu'à l'an dernier. La course que Fabio a gagnée à Jerez, c'est à cause de Fabio que Márquez est sorti du jeu. Il est parti en tête, il a fait une petite erreur et il a tout fait pour remonter. Quand il s'est énervé pour remonter, on passait pour ridicules à côté, du deuxième au 15e, parce que Fabio était devant. Ça a bien prouvé qu'il est au dessus du lot. Est-ce qu'il va revenir à la normale avec un an de pause ? Je pense que oui. Il n'a rien à prouver. Il doit juste bien guérir. Il doit aussi avoir une pression avec les fans et les médias. C'est une star. Ça n'a pas dû être simple à gérer."

Avec Germán Garcia Casanova 

partages
commentaires

Related video

Poncharal : le rythme actuel des Tech3 "ne suffira pas pour le top 5"
Article précédent

Poncharal : le rythme actuel des Tech3 "ne suffira pas pour le top 5"

Article suivant

Pour Rossi, Yamaha a fait un travail "intelligent" cet hiver

Pour Rossi, Yamaha a fait un travail "intelligent" cet hiver
Charger les commentaires