Marquez préfère sa quatrième place au podium d'Alcañiz

Une semaine après un podium et un duel pour la victoire, Marc Márquez a dû se contenter de la quatrième place à Misano mais juge ce résultat "plus important" puisque le circuit italien était moins favorable à sa condition physique.

Marquez préfère sa quatrième place au podium d'Alcañiz

Sept jours après son deuxième podium de la saison, Marc Márquez a encore décroché un bon résultat au Grand Prix de Saint-Marin. L'Espagnol n'a pas pu se battre pour la tête cette fois mais il a conquis la quatrième place après être sorti vainqueur d'une lutte avec Jack Miller et Joan Mir dans le tout dernier tour, un résultat supérieur aux objectifs qu'il affichait à l'issue des qualifications.

"Évidemment je suis content parce que je finis mieux placé que ce que j'imaginais avant la course", a expliqué Márquez. "Hier, je disais que ma position serait entre cinquième et septième et on a pu finir quatrième. Je suis content parce que ne me sentais pas très bien dans la première partie de la course, mais j'ai pu bien la gérer et faire de bons chronos à la fin, avec de bonnes sensations dans le corps."

Même si ce résultat n'est pas aussi spectaculaire que la deuxième place conquise à Alcañiz il y a une semaine, il a plus de valeur aux yeux de Marc Márquez. Le MotorLand est surtout fait de virages sur la gauche qui permettent d'économiser son bras endolori, alors que le Misano a une majorité de courbes sur la droite. Le pilote Repsol Honda a ainsi prouvé qu'il pouvait être performant dans des conditions défavorables, après en avoir montré un aperçu au Red Bull Ring, mais il ne se contentera pas longtemps de prestations de ce niveau.

"Évidemment, cette quatrième place est plus importante que la deuxième la semaine dernière. Elle a plus de de signification. Mais mon véritable objectif est de me battre pour la victoire et je m'en sens encore loin. Par exemple aujourd'hui, ok j'ai fini quatrième mais je me sentais loin du rythme de Bagnaia et Quartararo, et de Bastianini aussi, il était très bon. Aujourd'hui, j'ai réalisé que je dois améliorer ma condition physique et que je ne suis pas à 100%."

Lire aussi :

"Nous avons aussi de grosses faiblesses sur la moto et sans elles, nous aurions pu être plus rapides. Sur un circuit où on tourne à droite, un circuit où mon coéquipier a été bon tout le week-end, on l'a battu donc ça veut dire que le niveau est là. Mais je ne veux pas avoir le niveau pour être le premier Honda. Je veux avoir le niveau pour me battre pour le championnat et la victoire à chaque week-end de course."

Márquez a "saisi l'opportunité" dans le dernier tour

C'est grâce à une bonne approche que Marquez a vu l'arrivée au pied du podium. Parti septième, il a oscillé toute la course entre la quatrième et la sixième place, préférant temporiser pour s'économiser physiquement. Le #93 était cinquième à l'entame du dernier tour et il a été doublé par Joan Mir, qui a pris l'avantage sur Jack Miller quelques virages plus loin. Les deux hommes se sont gênés et Márquez a pu s'infiltrer pour reprendre la quatrième position, contenant la Suzuki et la Ducati jusqu'au drapeau à damier.

"J'étais très calme en début de course", a expliqué Márquez au site officiel du MotoGP. "Au début de la course, j'étais très calme et je me disais 'On verra'. On roulait en 1'33, très lentement. Mais étape par étape, j'ai pu gagner en performance et je me suis senti mieux sur la moto. Ces premiers tours ont été la clé, quand j'ai gardé mon calme."

"Je suis très fier de la dernière partie de la couse parce que Joan m'a suivi. En essais c'était l'inverse, je suivais Joan mais en course, il était derrière moi et je lui ai permis de se battre avec Jack. J'étais rapide et je me sentais très bien. Dans le dernier tour, je ne me voyais pas capable de me battre mais Joan a doublé Jack, ils sont sortis large et j'ai juste saisi l'opportunité. Par exemple, j'ai fait plus d'efforts en Aragón qu'ici. Je me suis juste dit 'Ok, je suis sixième' mais quand ils sont sortis large, j'ai saisi l'opportunité."

Lire aussi :

partages
commentaires
Bastianini s'offre un premier podium en dépassant Márquez et Miller !

Article précédent

Bastianini s'offre un premier podium en dépassant Márquez et Miller !

Article suivant

Photos - Le duel entre Bagnaia et Quartararo à Misano

Photos - Le duel entre Bagnaia et Quartararo à Misano
Charger les commentaires