Marc Márquez de retour au guidon d'une grosse cylindrée

Marc Márquez a retrouvé la piste de Barcelone, pour ce qui s'apparente à un dernier test visant à confirmer sa capacité à reprendre d'ici peu la compétition en MotoGP.

Après avoir reçu la semaine dernière le feu vert des médecins pour intensifier son entraînement, on peut dire que Marc Márquez n'a pas perdu de temps ! Vendredi, il était de retour au guidon d'une minimoto, samedi il s'offrait une première sortie en VTT et ce mardi le voici en piste avec cette fois une grosse cylindrée.

Lire aussi :

Le pilote espagnol est arrivé en effet lundi sur le Circuit de Barcelona-Catalunya où il réalise aujourd'hui une séance d'entraînement très spéciale, la première en huit mois au guidon d'une machine capable de lui redonner les sensations de vitesse qui le rapprochent de sa MotoGP et de suffisamment solliciter son bras blessé en juillet pour évaluer sa récupération.

Une Honda RC213V-S a été préparée pour l'occasion, soit une machine vendue dans le commerce mais basée sur la RC213V engagée en MotoGP et employant des technologies développées en compétition. Disponible notamment en version course, sa carte d'identité technique laisse rêveur : un V4 de 999cc, 215 ch à 13000 tours et 160 kg, soit des caractéristiques qui en font un élément fiable de comparaison pour le pilote en termes d'efforts nécessaires pour la maîtriser.

Marc Marquez au guidon d'une Honda RC213V-S

Marc Márquez au guidon d'une Honda RC213V-S, aujourd'hui à Barcelone

Absent des pistes MotoGP depuis le 25 juillet dernier, Marc Márquez, qui a été opéré trois fois pour une fracture de l'humérus et a dû combattre une mauvaise calcification de l'os ainsi qu'une infection, a révélé sentir une réelle amélioration de son état depuis un peu plus d'un mois. Désormais rassuré par son dernier contrôle médical, il se projette vers un retour prochain à la compétition.

Après avoir fait un aller-retour au Qatar le week-end dernier afin d'y recevoir une première injection de vaccin contre le COVID-19, il déclarait dimanche à son retour en Espagne : "Je n'exclus pas d'être à la première course, mais je ne dis rien parce que dans une convalescence, il y a toujours des hauts et des bas."

Prudent, certes, mais de toute évidence bien décidé à ne plus perdre de temps comme en témoigne ce roulage ce mardi.

 

partages
commentaires
Nakagami veut s'inspirer d'Espargaró après des tests difficiles

Article précédent

Nakagami veut s'inspirer d'Espargaró après des tests difficiles

Article suivant

Yamaha met le paquet sur les expérimentations aérodynamiques

Yamaha met le paquet sur les expérimentations aérodynamiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa