Pas de risques inutiles pour le retour de Marc Márquez

Marc Márquez retrouvera le guidon de sa MotoGP cette semaine, neuf mois après sa blessure. Il s'agit pour lui de revenir "petit à petit" et sans compromettre sa saison par trop d'empressement.

Pas de risques inutiles pour le retour de Marc Márquez

Cette fois, ça y est : Marc Márquez se tourne vers le prochain Grand Prix MotoGP avec la permission des médecins d'y prendre part, et il peut donc retrouver sa routine de préparation, mise sous cloche depuis l'été dernier. Neuf mois après son accident, le pilote espagnol va reprendre la piste et se relancer dans la compétition, désormais désireux de laisser derrière lui les souvenirs douloureux d'une convalescence bien plus longue qu'initialement prévu.

Lire aussi :

Le défi est de taille, notamment car le pilote Honda va faire son retour sur une piste qu'il connaît à peine, celle de Portimão. Hôte en novembre dernier d'un Grand Prix inédit au calendrier MotoGP, le circuit portugais est à nouveau au programme en ce printemps afin de compenser l'absence des épreuves américaines.

Márquez l'avait choisi comme piste d'entraînement le mois dernier, afin d'y tester sa résistance au guidon d'une RC213V-S et d'y prendre quelques repères, mais il y pilotera une MotoGP pour la première fois vendredi pendant les premiers essais libres. Avant cela, il passera jeudi, dans l'enceinte du circuit, le contrôle médical obligatoire avant toute reprise afin d'obtenir le feu vert définitif des médecins du championnat.

Si les paris vont bon train depuis l'annonce de son retour pour tenter d'estimer le résultat qui sera à la portée du champion espagnol cette semaine, le principal intéressé reste mesuré. "J'ai un petit peu d'expérience au Portugal, mais le but ce week-end est de bien travailler. On revient petit à petit, et c'est très positif après si une longue période", retient avant tout le pilote. Et Honda le rappelle clairement, "l'objectif du week-end est que Márquez reprenne la compétition et réussisse son Grand Prix sans prendre de risques inutiles afin de connaître une campagne 2021 fructueuse".

"C'est une sensation géniale de revenir en MotoGP, avec mon team et ma moto", se réjouit le #93. "On a travaillé très dur pour y arriver, [j'ai passé] de nombreuses heures à la gym et avec mon physio, Carlos. J'aurais aimé être au Qatar, cependant mes médecins me l'ont finalement déconseillé et je les ai écoutés. Je me suis vraiment efforcé d'écouter les médecins et de comprendre mon corps afin de pouvoir revenir en MotoGP et de faire ce que j'adore."

Pour la première fois, Marc Márquez partagera le stand du team Repsol Honda avec Pol Espargaró, qui a rejoint l'équipe cette saison. Le nouveau venu, qui a découvert la RC213V le mois dernier et ne l'a pour le moment pilotée qu'à Losail, a obtenu au Qatar une huitième et une 13e places.

partages
commentaires

Related video

Jorge Martín ne veut pas revoir ses objectifs à la hausse
Article précédent

Jorge Martín ne veut pas revoir ses objectifs à la hausse

Article suivant

Ducati veut garder six motos sur la grille MotoGP en 2022

Ducati veut garder six motos sur la grille MotoGP en 2022
Charger les commentaires