Un Márquez "trop optimiste" présente ses excuses à Martín

Marc Márquez a présenté ses excuses à Jorge Martín après avoir provoqué leur abandon au GP de Grande-Bretagne. Le rookie espagnol ne comprend pas la manœuvre de son aîné et lui fait la leçon.

1/15

Photo de: Dorna

2/15

Photo de: Dorna

3/15

Photo de: Dorna

4/15

Photo de: Dorna

5/15

Photo de: Dorna

6/15

Photo de: Dorna

7/15

Photo de: Dorna

8/15

Photo de: Dorna

9/15

Photo de: Dorna

10/15

Photo de: Dorna

11/15

Photo de: Dorna

12/15

Photo de: Dorna

13/15

Photo de: Dorna

14/15

Photo de: Dorna

15/15

Photo de: Dorna

Marc Márquez reconnaît sa responsabilité. Le sextuple Champion du MotoGP a dû abandonner à Silverstone, après un accrochage avec Jorge Martín. Alors qu'ils étaient juste derrière Fabio Quartararo dans le premier tour, le pilote Pramac a réalisé un dépassement agressif sur son compatriote à Stowe et Márquez a voulu répliquer dans la chicane suivante, profitant d'une trajectoire ouverte de Martín à l'entrée.

Le #93 a tenté de s'infiltrer à la sortie de la chicane mais il a mal géré ses montées de rapports et il a percuté Martín, provoquant l'abandon des deux pilotes. "Je tiens à présenter mes excuses à Martín parce que c'était totalement de ma faute", reconnaît Márquez. "J'ai été trop optimiste dans ce dépassement."

"C'était une situation étrange parce que Quartararo et Martín sont sortis large, très large, et je m'attendais à ce que Martín soit plus à l'extérieur. J'ai juste préparé le virage, puis j'ai relevé la moto parce que je n'avais pas le temps de passer le second rapport. Je l'ai fait mais je n'ai pas eu le temps de passer la troisième, donc c'était une erreur de calcul de ma part. J'ai été trop optimiste dans le premier tour. C'est mon erreur, je présente mes excuses à Martín et au team Pramac. Mais c'est comme ça en course et aujourd'hui c'était de ma faute."

Lire aussi :

Jorge Martín salue l'attitude de Marc Márquez après ses excuses mais reste frustré puisqu'il était persuadé d'avoir le potentiel pour décrocher son troisième podium consécutif, ce qu'aucun rookie n'a réussi en MotoGP depuis... le même Marc Marquez. "Vous pouvez voir les images", déplore le Madrilène. "C'est décevant parce que je me sentais très fort, en voyant mon rythme je me serais battu pour la deuxième place ou la victoire, je ne sais pas, mais j'aurais été là. C'est dur à décrire mais j'étais vraiment à l'intérieur et j'ai senti le contact. Quoiqu'il en soit, c'est la course."

"Il est venu me présenter ses excuses, c'était très bien de sa part mais il a détruit ma course, et c'est le plus gros problème", ajoute Martín, qui inverse les rôles et donne des conseils à son aîné : "Il n'a pas bien mesuré la situation, il n'y avait pas la place et j'espère qu'il va en tirer les leçons pour l'avenir."

Martín ne va pas jusqu'à réclamer à une pénalité pour Márquez mais espère néanmoins que les commissaires de course analyseront l'incident : "Ce n'est pas mon boulot [de donner des pénalités]. J'espère que la direction de course fera son travail. [...] Je ne comprend pas pourquoi il est venu au contact. Je ne comprends pas parce qu'il aurait pu faire le dépassement, il était déjà à l'intérieur. Il est sorti large et il m'a sorti. C'est ça que je ne comprends pas. La pénalité, ça ne me concerne pas."

Lire aussi :

Avec Angus Martin et Mark Bremer

partages
commentaires
Aleix Espargaró : Le premier podium Aprilia "était pour moi à 100% aujourd'hui" !
Article précédent

Aleix Espargaró : Le premier podium Aprilia "était pour moi à 100% aujourd'hui" !

Article suivant

Zarco lointain 11e : "J'ai senti que je ne pouvais pas obtenir plus"

Zarco lointain 11e : "J'ai senti que je ne pouvais pas obtenir plus"
Charger les commentaires