VR46 confirme que Marco Bezzecchi restera en 2024

C'est décidé : Marco Bezzecchi portera encore les couleurs de VR46 la saison prochaine. Le pilote italien a fait le choix de renoncer à un transfert chez Pramac et disposera donc encore d'une Ducati vieille d'un an en 2024.

Marco Bezzecchi, VR46 Racing Team, avec Uccio Salucci

Marco Bezzecchi va bien rester chez VR46 la saison prochaine. Longtemps pressenti pour prendre la place libérée par Johann Zarco dans l'équipe Pramac en 2024, le pilote a préféré rester dans un environnement familier et renoncer ainsi à la moto d'usine que ce transfert lui aurait garanti.

Bezzecchi et VR46 ont bien tenté d'obtenir une moto de dernière génération mais la politique de Ducati ne changera pas : celle-ci sera réservée au team officiel et à Pramac Racing, les deux autres formations satellites recevant des modèles vieux d'un an. Dès lors, le pilote italien, actuellement troisième du championnat, devait choisir entre monter en gamme ou rester fidèle à l'équipe qui l'accompagne depuis 2020.

"Si je dois quitter [cette équipe] satellite, j'aimerais que ce soit pour une équipe d'usine ; si je dois rester dans une équipe satellite, je préfère continuer ici", résumait ainsi Bezzecchi avant la pause estivale. Il s'en tiendra donc à cette position, pour le plus grand bonheur de Valentino Rossi qui l'a poussé en ce sens.

L'équipe italienne a annoncé la nouvelle mercredi matin par une vidéo postée sur ses réseaux sociaux, montrant l'hésitation de son pilote qui se remémore les étapes déjà franchies avec VR46, puis qui ne peut se résoudre à quitter la formation et annonce qu'il signe pour une année supplémentaire.

 

Il s'agira de la cinquième saison de Marco Bezzecchi avec le team VR46. Membre de la VR46 Riders Academy, il a rejoint l'équipe en 2020 et disputé avec elle ses deux dernières saisons dans la catégorie Moto2. Classé quatrième puis troisième, il a alors obtenu trois victoires sur un total de 14 podiums.

Son arrivée en MotoGP en 2022 a fait de lui le Rookie de l'année, avec une première pole position et un premier podium. Bezzecchi a franchi un cap cette saison en s'imposant sous la pluie au GP d'Argentine, deuxième manche de la saison, puis au GP de France. Sa régularité parmi les leaders lui permet d'occuper la troisième place du championnat à mi-saison, six points derrière Jorge Martín et à 68 points du leader Pecco Bagnaia.

"Je suis vraiment heureux de confirmer qu'en 2024, je serai en piste avec le Mooney VR46 Racing Team. Cette équipe a été cruciale pour ma carrière jusqu'à présent et pour le futur", commente Marco Bezzecchi. "Je suis arrivé ici en 2020, en Moto2, et on a ensuite atterri ensemble en MotoGP en 2022. Cette année, on a eu jusqu'à présent une saison incroyable."

"Continuer à grandir dans ce groupe de travail, avec le soutien de Ducati, est le choix le plus naturel pour moi", assure le pilote italien. "La saison 2024 apportera beaucoup d'attentes, mais pour l'instant je veux me concentrer sur la saison en cours. On se bat actuellement pour le podium du championnat ; avec Luca [Marini], on mène une lutte ouverte pour le titre des équipes et je suis certain que tout le monde dans l'équipe va se donner à fond, encore plus que ce qui a été fait jusqu'à présent, pour atteindre ces objectifs. Merci à Vale, Uccio, Pablo, à la VR46 Riders Academy et à tous ceux qui ont rendu cela possible. Rester dans le 'Team Vale' est une grande motivation ainsi qu'une fierté."

Marco Bezzecchi a voulu rester au sein d'une équipe dans laquelle il se sent bien.

Marco Bezzecchi a voulu rester au sein d'une équipe dans laquelle il se sent bien.

"Le facteur humain d'un groupe de travail qui passe la majeure partie de l'année loin de la maison a toujours été un aspect crucial à prendre en considération. C'est cette raison qui nous a poussés à faire de notre mieux pour parvenir à un accord afin de prolonger le contrat de Marco pour une année supplémentaire", souligne Pablo Nieto, team manager.

"Je ne peux cacher la satisfaction d'avoir signé cet accord avec Marco", se réjouit Uccio Salucci, directeur de l'équipe. "Non seulement parce qu'il représente un pari gagné au cours d'un long parcours qui l'a vu grandir au sein de notre équipe depuis le Moto2, mais aussi pour tout le groupe de travail et tous nos partenaires, que nous remercions pour leur soutien, ainsi que les fans qui nous suivent. Il était essentiel de pouvoir continuer une année de plus et je dois remercier tous ceux qui collaborent avec la direction de l'équipe, Vale et Pablo pour le travail collectif nous ayant permis d'atteindre cet objectif. Je suis heureux parce que je sais ce que cela représente pour Marco de rester dans notre famille."

"En tant qu'équipe, avec Ducati, nous lui donnerons toutes les ressources et l'engagement possibles pour continuer à travailler avec la sérénité et l'esprit d'équipe qui nous ont permis d'atteindre des objectifs extraordinaires cette saison", ajoute le directeur.

Et maintenant Morbidelli chez Pramac ?

L'objectif de Bezzecchi sera désormais de rejoindre l'équipe officielle en 2025. Ducati ne veut pas laisser filer l'espoir italien et il était déjà acté que son nouveau contrat fasse de lui un pilote officiel de la marque, assurant ainsi sa présence à long terme. Une manière pour le constructeur italien d'avoir un coup d'avance si jamais VR46 devait rejoindre le clan Yamaha en 2025 à l'issue de leur contrat actuel.

Par ailleurs, ce statu quo quant à la place occupée par Bezzecchi devrait bénéficier à Franco Morbidelli, qui semble proche d'une arrivée chez Pramac après la fin de son partenariat avec Yamaha.

Le groupe Ducati comptera toujours huit pilotes la saison prochaine. Pecco Bagnaia et Enea Bastianini sont sous contrat dans l'équipe officielle ; Jorge Martin entend conserver sa place chez Pramac, sans doute associé à Morbidelli, donc ; chez VR46, la place de Luca Marini aux côtés de Bezzecchi n'est pas remise en question ; enfin, Álex Márquez a prolongé chez Gresini, où son coéquipier Fabio Di Giannantonio est, en revanche, en fâcheuse posture.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Martín déjà candidat à l'équipe officielle Ducati pour 2025
Article suivant Stoner admiratif d'un Bagnaia dominateur dans un MotoGP concurrentiel

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse