MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Après son abandon d'Austin, Márquez a tôt fait de se ressaisir

partages
commentaires
Après son abandon d'Austin, Márquez a tôt fait de se ressaisir
Par :
5 mai 2019 à 15:14

Le pilote Honda a signé une deuxième victoire cette saison après sa démonstration en Argentine. Un succès qui lui vaut de reprendre les rênes du championnat après sa défaillance aux États-Unis.

Comme l'an dernier, Marc Márquez a débuté de façon idéale la campagne européenne avec un succès sur le circuit de Circuito de Jerez. Devant dès le premier virage, alors qu'il s'élançait depuis la troisième place sur la grille derrière les deux Yamaha Factory Racing de l'équipe Petronas, l'Espagnol n'a plus quitté la tête tout au long de la course, pour finalement s'imposer avec une marge confortable sur ses poursuivants.

Un résultat qui lui permet donc de reprendre les devants au championnat, après une chute à Austin qui n'est plus qu'un mauvais souvenir, et ne l'a visiblement pas plus déstabilisé que cela ce week-end. 

Lire aussi:

"Bien sûr après ma chute à Austin, beaucoup ont pointé du doigt mes problèmes, le fait que j'avais chuté [et abandonné pour la première fois sur le COTA], blablabla…" a avancé Márquez en conférence de presse. "Mais, simplement, ça m'est égal. J'ai juste confiance, nous avons compris ce qu'il s'est passé à Austin, et cela a été d'une grande aide. Mon idée aujourd'hui était d'être devant dès le début, car au final vous montrez comme cela que c'est toujours le même Marc qui est là, avec toujours la même confiance. Je suis content d'avoir remporté cette course, et je suis surtout content de l'avoir remportée de cette façon. C'était l'objectif, car après Austin je me suis dit que j'aimerais bien arriver à Jerez et essayer de gagner."

Le championnat en ligne de mire

Le numéro 93 a cependant commis de son propre aveu quelques petites erreurs en début d'épreuve, pour le moins passées inaperçues, pendant qu'il était en train d'attaquer selon sa stratégie désormais coutumière afin de se constituer un matelas lui permettant de gérer sa fin de course.

Mais le pilote Honda avait également dans un coin de sa tête la possibilité de reprendre plus facilement des points à ses rivaux au championnat en intercalant en début d'épreuve Fabio Quartararo et Franco Morbidelli entre lui et Andrea Dovizioso notamment. "Honnêtement, quand j'ai vu que Fabio et Franco étaient là, je me suis dit maintiens-les [derrière toi]', car de cette façon j'allais prendre plus de points. Après, je ne sais pas ce qu'il s'est passé avec Fabio. J'ai vu sur les écrans que ses temps n'étaient plus pris en compte, donc c'est pas de chance pour lui car il faisait une bonne course."

"J'ai été patient durant la course", poursuit-il. "Je veux dire par là que lors des premiers tours je n'avais pas vraiment le bon feeling, alors je me suis dit qu'il fallait attendre. Je suis parti large et j'ai loupé quelques points de corde à plusieurs reprises, peut-être à cause du réservoir qui était plein ou des conditions de piste."

Gestion de la fin de course

Le pilote Honda a notamment baissé de rythme lorsque sa machine a commencé à montrer quelques signes de faiblesse, laissant pendant un laps de temps très court revenir ses adversaires sur lui. Non sans rappeler qui était le patron à un moment choisi, passé la mi-course. 

Lire aussi:

"Quand les pneus ont commencé à se dégrader et que la moto a commencé à glisser, je me suis dit qu'il fallait que je roule de nouveau comme lors des essais libres", se souvient-il. "J'ai continué à attaquer, mais en ayant toujours les choses sous contrôle. Ensuite j'ai vu Fabio revenir, tout comme Rins, et dans le 15e tour j'ai attaqué une fois simplement pour montrer que j'étais là. Je suis content de la façon dont la Honda fonctionne, nous avons réglé pas mal de problèmes ce week-end, certains inhérents à cette piste, et il faut donc que nous continuions de cette façon."

Grâce à sa victoire, Márquez reprend donc les commandes du championnat, mais pour un point seulement face à Álex Rins, et trois face à Dovizioso. Autant dire que rien n'est fait au classement, et que la prochaine manche, qui se disputera en France dans deux semaines, promet d'être des plus animées.

 

Article suivant
Quartararo a fait le plein d'expérience et ne garde que le positif

Article précédent

Quartararo a fait le plein d'expérience et ne garde que le positif

Article suivant

Rins engrange : "Une course incroyable depuis la troisième ligne"

Rins engrange : "Une course incroyable depuis la troisième ligne"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck