MotoGP
24 juil.
Événement terminé
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL2 dans
02 Heures
:
56 Minutes
:
27 Secondes
25 sept.
Prochain événement dans
6 jours
09 oct.
Prochain événement dans
20 jours
16 oct.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
48 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
20 nov.
Prochain événement dans
62 jours

Márquez se méfie de Yamaha et Ducati sur "son" Sachsenring

partages
commentaires
Márquez se méfie de Yamaha et Ducati sur "son" Sachsenring
Par :

Invaincu au Sachsenring depuis 2010, Marc Márquez se méfie quand même des Yamaha et des Ducati, qui ont terminé à ses basques lors du Grand Prix d'Allemagne 2018.

S'il est bien un circuit où Marc Márquez se sent particulièrement à l'aise, c'est le Sachsenring. Le pilote espagnol y est en effet invaincu depuis 2010, et il a donc remporté toutes les éditions qu'il a disputées en MotoGP, partant à chaque fois de la pole position.

Pourtant, l'hégémonie de Márquez sur la manche allemande du calendrier n'a jamais semblé autant en péril. En 2018, le Champion du monde en titre ne l'avait emporté que de deux secondes sur les deux Yamaha officielles. Les Ducati avaient suivi au classement, la deuxième Honda ne figurant qu'au huitième rang, avec Dani Pedrosa. Un résultat venant d'un côté de la nouvelle philosophie de Honda ces dernière années, et aussi de l'amélioration du rythme des adversaires de la marque à l'aile dorée. 

Lire aussi:

"C'est la philosophie que nous suivons depuis deux ans, essayer d'être constant sur toutes les pistes. C'est comme ça que nous travaillons et nous avons vu l'an dernier que oui, nous avons gagné la course, mais les Yamaha étaient deuxième et troisième, et les Ducati quatrième, cinquième et sixième. Cela veut dire quelque chose. Ce week-end nous allons essayer de trouver notre rythme, nous connaissons nos points forts et nos points faibles, et nous essayons d'améliorer ces derniers."

La victoire demeure l'objectif final ce week-end pour Marc Márquez, mais il reste prudent. L'Espagnol attend en effet dimanche matin pour définir définitivement son objectif sur le Sachsenring. "Neuf victoires consécutives ici, mais c’est une nouvelle année, un nouveau Grand Prix. Nous devons comprendre notre situation et où nous nous situons par rapport à nos rivaux car il est évident qu’aujourd’hui, jeudi, l’objectif est de gagner, mais ensuite avec les essais nous pouvons le revoir. Nous verrons après le warm-up."

S'adapter à une nouvelle machine, la clé

Quintuple Champion du monde (et triple tenant du titre) en catégorie reine, Marc Márquez continue toutefois d'apprendre et d'évoluer. Le pilote espagnol a par exemple dû s'adapter, comme chaque année, à une nouvelle machine que Jorge Lorenzo ou encore Cal Crutchlow juge particulièrement difficile à dompter.

Le numéro 93 met en avant les capacités de son équipe, qui lui permettent de tirer la quintessence de son matériel, et de se présenter ce week-end avec 44 points d'avance sur son plus proche poursuivant. Encore mieux, sur les huit premières manches de la saison, à l'exception d'Austin, il a toujours rallié l'arrivée dans les deux premières positions !

"Techniquement, il faut s'adapter à la moto et au nouveau moteur que nous avons cette année. La technique n'est pas la même que l'an dernier non plus, il faut changer certaines choses, il faut s'adapter aux problèmes de la moto. La plus grande différence, c'est la manière de travailler avec toute l'équipe Repsol Honda, ça aide à comprendre les problèmes et à améliorer la moto, ce qui est notre objectif."

Marc Márquez a donc une nouvelle opportunité d'augmenter son avance au championnat ce week-end, avant la longue trêve estivale. Les concurrents du MotoGP reprendront en effet la piste en course qu'un mois après le Sachsenring, sur le circuit de Brno début août.

Avec Charlotte Guerdoux

 

Crutchlow arrive en Allemagne avec un genou cassé

Article précédent

Crutchlow arrive en Allemagne avec un genou cassé

Article suivant

Quartararo : "Il faut vraiment que j’aie deux semaines de repos"

Quartararo : "Il faut vraiment que j’aie deux semaines de repos"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Lieu Sachsenring
Pilotes Marc Márquez Alentà
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest